Rechercher dans ce blog

lundi 18 novembre 2013

Huiles essentielles pour stimuler le système immunitaire et combattre les refroidissements


Pour bien se défendre contre les virus et microbes, il faut avoir un bon système immunitaire.
Le stress, les températures fraîches et le manque de lumière, de sommeil, peuvent dérégler le système immunitaire.
Les huiles essentielles sont un bon moyen de le renforcer et de stimuler la production d'anti-corps.

Quelles huiles essentielles utiliser pour renforcer notre système immunitaire et nos défenses ?

Huile essentielle de RAVINTSARE : (cinnamomum camphora)
Elle est dépourvue de toute toxicité, extrêmement douce, mais c'est des plus puissant antiviral et antimicrobien reconnu.
Elle stimule les glandes surrénales, l'appareil cardiorespiratoire et la production d'anticorps.
Expectorante, utile lors de bronchites et pour dégager les voies respiratoire.
Utilisée en diffusion, elle convient aussi aux chambres de bébés et enfants, lors des périodes d'épidémie.
Aide aussi en cas de mononucléose, hépatites, rhinopharyngites.

Utilisation :

6 à 8 gouttes sur le thorax en friction, 4 x par jour, pour les enfants, moitié de la dose diluée dans 1 cuillère à café d'huile végétale.

P.S. les huiles essentielles de RAVINTSARE et RAVENSARA aromatica ont très longtemps été confondues.

Huile essentielle de SARO : (mandravasarotra)
Peu connue mais excellente anti-virale, stimulant du système immunitaire et anti-catarrhales, expectorante, contre la grippe, sinusites, mycoses, acariens, cystites, gingivites, abcès, aphtes, angines, sinusites.

On peut la consommer dans une cuillerée de miel, en cas d'angine, une goutte, plusieurs fois par jour.

En frictions, plusieurs fois par jour diluer 5 gouttes dans une cuillère à café d'huile (noisette, olive, jojoba ou autre) sur le thorax, le haut du dos, le front (attention les yeux) le plexus solaire, la voûte plantaire.
En diffusion pour purifier l'atmosphère.

A suivre, d'autres huiles essentielles pour soigner la grippe et les refroidissements. Abonnez-vous pour ne rien rater (inscription à droite du blog).

Contre-indiqué chez les femmes enceintes, celles qui allaitent et chez les enfants de moins de 3 ans. Demandez conseil à votre pharmacien ou parapharmacien.

Nirvana-Santé 
http://nirvana-sante.blogspot.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire