Rechercher dans ce blog

jeudi 18 décembre 2014

Le corps est l'écrin de l'âme



Voici une jolie légende pour expliquer à quoi sert notre corps.

Il était une fois un beau jeune homme rempli de grâce, dont la voix charmait les étoiles.
Par malheur, en un clin d’œil, tous ses proches qu'il aimait furent balayés de cette Terre.
Ayant perdu sa famille, il se sentit seul et désespéré.
Il eut le sentiment que la vie devait finir pour lui aussi. 
Alors qu’il appuyait un couteau sur son cœur, un ours s’approcha et dit:
"Ohlalala, mais pourquoi fais-tu ça?»
Le jeune homme fut surpris que quel­qu’un s'inquiète pour lui, il avait oublié qu’il n’était pas seul.
L’ours demanda :
« À qui appartient ce corps?»
Le jeune homme hésita, n'étant pas sûr de bien comprendre la question.
L’ours répondit à sa place :
«C’est une robe qui t’a été prêtée par le Créateur, afin que tu puisses faire l’expérience de la vie.
Puis­qu’elle t’a été prêtée et qu’elle est difficile à obtenir, tu ferais bien de ne pas la détruire.»
Ce corps est une occasion qui nous est donnée.
Il n’appartient pas seulement à nous-même, mais à tous ceux avec lesquels nous sommes en interaction.
C’est un cadeau, donné et gagné par nos actions, pour exprimer, dès à présent, la beauté de la Création. Comment discipliner l’esprit afin qu’il ne s’accroche plus à sa peur de la mort, de la vieillesse, de la condition humaine? Comment voir la joie, la précieuse occasion? C’est une question de choix, une question de pratique.
De quoi sommes-nous certains dans cette vie-­ci ? Nous inspirons et nous expirons, voilà une certitude.

Lorsque tout le reste semble douteux, concentrons-nous sur la beauté du souffle, symbole de Vie !
Donner et recevoir, tout est en relation ! Le souffle entre et sort, tout comme la générosité.

Affirmer l’énergie créatrice dans nos vies est un mantra, une guérison de l’esprit.
La maladie provient de pensées de séparation et de conflit, d’idées de pénurie ou du sentiment qu’on n’est peut-être pas digne de recevoir l’abondance de cet univers.

Un cœur égoïste est un cœur gravement blessé.
Ce cœur peut guérir en faisant des cadeaux, d’abord à lui-même, puis à d’autres.

Lorsqu’on cultive la générosité, le Lac magique de la Sagesse se manifeste.

Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire