Rechercher dans ce blog

Affichage des articles dont le libellé est Peau. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Peau. Afficher tous les articles

Boire de l'eau ? pourquoi c'est bien ?


QUAND BOIRE DE L’EAU ?

Beaucoup de gens disent qu’ils ne veulent pas boire avant d’aller se coucher pour ne pas être obligés de se lever la nuit pour aller aux toilettes.

Pourquoi a-t-on davantage besoin d'uriner pendant la nuit ?
Parce que quand vous êtes debout ou assis, la force de gravité retient l’eau dans la partie inférieure de votre corps.
C’est la raison pourquoi les jambes peuvent enfler.


Quand vous êtes couché, la partie inférieure de votre corps cherche un équilibre avec les reins.


Alors les reins éliminent l’eau ensemble avec les déchets parce qu’à ce moment-là c’est plus facile.


L’eau est essentiel pour éliminer les déchets de votre corps.

Alors, quel est le moment le plus favorable pour boire de l’eau ?

EN DEHORS DES REPAS ! 

Boire de l’eau à des moments bien définis en maximalise l’efficacité dans le corps.

2 verres d’eau juste à jeûn, réveille et active tous les organes internes, en particulier les organes d'élimination.


1 verre d’eau 30 minutes avant chaque repas améliore la digestion.


1 verre d’eau avant de prendre un bain (ou douche) diminue la tension artérielle.


1 verre d’eau avant de vous coucher, évite un accident vasculaire cérébral ou cardiaque et évite d’avoir des crampes dans les jambes pendant la nuit.


Vos muscles des jambes, quand il y a des crampes, sont notamment en recherche d’eau et d’humidité.


Mettre un morceau de savon de Marseille au fond du lit peut aussi vous empêcher d'avoir des crampes nocturnes.


Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

Recette d'une crème contre les gerçures au thé vert



Si vous avez les mains gercées, voici une recette d'une crème genre cataplasme à mettre la nuit sous des gants de coton.

Vous trouverez en parapharmacie ou en boutiques bio ou sur le site Aroma-zone, les ingrédients suivants :

Beurre de karité : 2 cuillères à soupe
Huile d'avocat ou de sésame ou jojoba : 1 cuillère à café
Thé vert  (voir l'article détaillé pour en connaître tous ses bienfaits) en poudre (à défaut, ouvrez deux ou trois sachets du thé vert que vous avez l'habitude de boire ) deux cuillères à café.
Propolis : 5 à 6 gouttes.

Malaxez bien le tout à température ambiante jusqu'à obtenir une pâte. Le soir, massez-vous les mains avec cette pâte puis recouvrez-les de gants de coton.

Jusqu'à guérison complète, ou, en prévention, à la saison froide dès que vos mains s'assèchent.

Si le coeur vous en dit, vous pouvez faire de même sur vos pieds contre les talons crevassés, une bonne paire de chaussettes chaudes par-dessus et hop, au lit !

Nirvana-Santé 
http://nirvana-sante.blogspot.com

Que soigne l'extrait de pépins de pamplemousse ?


L'extrait de pépins de pamplemousse est un puissant "remède" qui ne devrait manquer dans aucune pharmacie familiale. Il est capable de combattre plus de 800 bactéries et toxines et surtout, les mycoses les plus tenaces, le Candida Albicans et le virus de l'herpès, et ceci sans attaquer la flore intestinale ni affaiblir le système immunitaire.
On peut même l'utiliser pour les plantes, contre les parasites qui infestent la terre de vos pots.
Mais commençons tout d'abord par l'être humain.

Il a cependant une contre-indication : ne pas l'utiliser si vous souffrez d'une allergie aux agrumes, ou si vous prenez des médicaments contre l'hypertension, car les effets seront amoindris, voire même annulés.

En usage externe, l'extrait de pépins de pamplemousse soigne :

Les problèmes de peau :

-Coupures, égratignures, griffures d'animaux, brûlures légères:  diluer quelques gouttes d'extrait dans un peu d'eau et poser très délicatement en compresse sur la plaie ou la brûlure, ne jamais utiliser l'extrait pur. 
-Coupures lors du rasage : en prévention, ajouter quelques gouttes d’extrait à la mousse à raser. Effet désinfectant immédiat en cas de coupure et aide à la cicatrisation.
-Acné, impuretés de la peau : à la place de lotion ou de savon, versez 8 gouttes d'extrait sur une lavette à usage unique humidifiée, et nettoyez-vous soigneusement le visage. Attention les yeux.
Laissez agir quelques minutes, rincez et séchez en tamponnant avec une serviette propre.
-Psoriasis, eczéma sec : masser la zone atteinte avec une 10 gouttes d'extrait de pépins diluées dans un coquetier d'huile végétale.
-Piqûres d'insectes : appliquer sur la piqûre 2 ou 3 gouttes pures.
Pour les peaux sensibles, diluer dans un peu d'eau ou d'huile.
-Ulcères variqueux : faire des compresses, plusieurs fois par jour : diluer 30 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse dans un coquetier d'eau bouillie et refroidie.
-Verrues : directement sur la verrue, 1-2 gouttes pures, deux fois par jour, patience, mais c'est efficace.

-Mycoses de la peau : appliquer pur ou dilué dans un peu de glycérine ou d'huile végétale  les parties malades.
Continuer un certain temps après la disparition de la mycose pour prévenir une récidive.
-Mycose des pieds :  comme pour la mycose de la peau. 
Ajouter également 20 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse à la dernière eau de rinçage des chaussettes.

-Mycose des ongles - mains et pieds : limer l'ongle pour en réduire la surface, y compris sur l'épaisseur, avec une lime jetable, afin d'éviter de propager la poussière de l'ongle atteint.
Mettre de l'extrait de pépin de pamplemousse pur sur l'ongle affecté 2 x par jour. 
Reprendre le limage de l'ongle tous les 3 ou 4 jours, puis plus tard toutes les 3 ou 4 semaines. Important! Continuer le traitement 2 x par jour pendant plusieurs mois pour prévenir les récidives.

Maladies hivernales : rhume, toux, angine, sinusite, mal de gorge :

-Nez et sinus :
En prévention, si vous avez été en contact avec des personnes malades, ou que vous sentez les premiers picotements annonçant un rhume (rhinite)
Mélanger 5 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse dans 2 c.à.s d’eau et introduire quelques gouttes de ce mélange dans chaque narine à l’aide d’un compte gouttes en penchant la tête en arrière. 
Incliner la tête de gauche à droite, en avant et en arrière, inspirer l’air fortement à plusieurs reprises, puis se moucher fermement. Ne pas introduire d’extrait pur dans le nez.
-Rhume :  : tamponner l'intérieur du nez avec un tampon de coton trempé dans une solution de 3 gouttes d'extrait diluées dans un coquetier d'eau)
- Sinusite : faire des lavages du nez avec un verre d'eau, une pincée de sel et 10 gouttes d'extrait de pépins, ou tamponner un coton tige et imbiber directement le conduit nasal.

- Angine, toux, mal de gorge :  se gargariser plusieurs fois par jour avec10 gouttes diluées dans une tasse d'eau tiède. 
Utiliser en même temps l'extrait en interne: entre 3 et 15 gouttes dans un verre d'eau ou, si on trouve trop acide, dans un verre de jus de fruits 2 à 3 fois par jour. 
Commencer par 3 gouttes et augmenter progressivement la dose. Voir ci-dessous pour le dosage.
Les maux de bouche, de dents, de gencives :
- Maux de bouche : aphtes, : se gargariser ou rincer la bouche avec 10 gouttes diluées dans 1 verre d'eau.
-Mauvaise haleine : en gargarismes ou en eau de rinçage : 5 à 10 gouttes diluées dans 1 verre d'eau)
-Gerçures des lèvres, brûlures de soleil, herpès labial : diluer 2-3 gouttes dans une cuillère d'huile ou dans votre baume à lèvres. et appliquer plusieurs fois par jour et le soir au coucher. 
Pour l'herpès, renouveler plus souvent et mettre 7-8 gouttes.
-Muguet :   mycose de la bouche, qui atteint surtout les enfants, et même les bébés. Le muguet est une maladie contagieuse qui provient d'une levure (candida albicans) et qui cause des plaques blanchâtres dans la bouche.
Pour le traitement, mélanger 3 fois par jour 8 à 16 gouttes de grapex dans un verre d’eau et rincer soigneusement la cavité buccale. Pour les jeunes enfants, afin de diminuer le goût légèrement amer du mélange, il est possible de rajouter du jus de fruit.
Cette levure pathogène s’installe également facilement sur les tétines des biberons et des sucettes, créant ainsi une réinfection constante de la bouche. 
On peut désinfecter ces objets en les laissant tremper 20 mn dans une préparation de 35 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse par litre d’eau. Il suffit ensuite de bien rincer.

Lavage, soin et désinfection des dents : plusieurs possibilités à combiner entre elles ou les mettre toutes en pratique :

- Dissoudre le tartre : verser 1 ou 2 gouttes directement sur une brosse à dents humide, puis brossez soigneusement les dents de bas en haut. 
-Puis, à la place de votre eau de rinçage, diluez 8 à 16 gouttes d'extrait de pépins dans un verre d'eau, 
-Puis, troisième étape :  trempez le fil dentaire dans l’extrait de pépins de pamplemousse et nettoyez bien les espaces inter-dentaires.

-Si vous avez mal à une dent, une infection ou inflammation de la gencive :
Rincez-vous la bouche plusieurs fois par jour avec  15 gouttes d'extrait diluées dans un verre d’eau. 
On peut aussi appliquer directement sur la dent douloureuse quelques gouttes d’extrait pur à l’aide d’un coton tige.

L'extrait de pépins de pamplemousse soigne aussi les cheveux, l'eczéma du cuir chevelu, les pellicules, les poux.

Avant de verser le shampooing sur vos cheveux, ajoutez-y 10 gouttes d'extrait et massez bien votre cuir chevelu pendant au moins deux minutes.

En usage interne, que soigne l'extrait de pépins de pamplemousse ? :

-Toutes les inflammations, en général
-Les pathologies hivernales :  rhumes, toux, grippe, refroidissements
-Les infections gastro-intestinales
-Les gastrites, ulcères (hélicobacter pylori)
-La levure candida albicans, responsable de nombreuses mycoses.
-Tous problèmes dûs à des champignons, levures ou moisissures : problèmes cardiovasculaires, rhumatismes, arthrite, goutte, asthme, sinisute, gastrite.
-La levure Candida dans les intestins, qui peut occasionner des symptômes tels que : flatulences, diarhées, colites, ulcères du système digestif, allergies, hyperactivité, déséquilibres hormonaux, maux de tête, migraines, mauvaise mémoire, perte d'équilibre, maux d'oreilles, problèmes de reins etc... 

Comment prendre l'extrait de pépins de pamplemousse en usage interne :

Commencez par  3 à 15 gouttes dans un verre d'eau ou de jus de fruits 2 à 3 fois par jour, jusqu'à ce que les symptômes aient disparu. 
Commencez par 3 gouttes et augmenter progressivement la dose.

- L'extrait de pépin de pamplemousse se trouve également en gélules et en comprimés. L'équivalent des gouttes d'extrait liquide est indiqué sur la boîte.

Dose pour candida et autres champignons parasites : 

1ère semaine: 3 9 gouttes dans un verre d'eau 1 x par jour
2ème semaine: 3 9 gouttes dans un verre d'eau 2 x par jour
3ème semaine: 3 9 gouttes dans un verre d'eau 3 x par jour
Poursuivre ce traitement pendant 1 à 3 mois ou plus suivant l'intensité du problème. 

Désinfection et hygiène de l'eau dans les pays chauds :

Lorsque vous êtes en voyage dans les pays où l'eau et la nourriture ne sont pas toujours fiables : quelques gouttes diluées dans un verre d'eau (provenant d'une bouteille d'eau, bien entendu) tous les jours, pour prévenir l'installation de parasites, vers, etc.

Quelques gouttes dans l'eau d'arrosage de vos plantes contre les mouches blanches, vers et autres pucerons qui vivent dans la terre des pots.

On trouve de l'extrait de pépins de pamplemousse en pharmacie, parapharmacie et magasins bio, ainsi qu'aux rayon BIO des grands supermarché.
 Veillez à la composition du produit : extrait de pépins de pamplemousse et glycérine, et c'est tout ! Nul besoin de conservateur, l'extrait en est un par lui-même.
Article écrit par Josette Sauthier, copié-collé interdit.

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com



Comment soigner l'acné ?


Cataplasmes :

Cataplasme d'argile : faire une pâte avec une demi-tasse d'argile et ajoutez de l'eau tiède jusqu'à consistance d'une pâte épaisse. Appliquez sur les zones acnéiques.

Cataplasme argile / citron : A la place de l'eau, vous pouvez aussi mettre du jus de citron fraîchement pressé, si vous supportez, car le citron pique un peu.
Ou 2 gouttes d'huile essentielle de citron, plus concentré mais moins acide. Le citron assainit et resserre les pores, neutralise les bactéries responsables des boutons, et régularise la production de sébum.

Retirez dès que c'est sec, en humidifiant avec un gant de toilette et de l'eau.

Le Gel d'Aloe vera, frais et rafraîchissant, vendu en crème ou directement tiré de l'intérieur de la tige (gel blanc visqueux),  fait le même effet et atténue les cicatrices anciennes d'acné.

Ajoutez à votre lotion purifiante ou à votre tonique démaquillant, directement dans le flacon :
5 à 10 gouttes d'huile essentielle de TEA TREE ou de GERANIUM ROSAT, ou moitié-moitié.

Si vous n'utilisez pas de lotion, mettez une goutte de chaque dans le creux de votre main, ajoutez une noisette de votre crème habituelle et mélangez. Appliquez sur votre visage, en évitant les yeux.
Vous pouvez aussi tamponner plusieurs fois par jour un bouton infecté avec un coton tige imbibé d'une goutte d'huile essentielle de TEA TREE.

La pommade à la  PROPOLIS désinfecte efficacement et tout en douceur les boutons. Vente en pharmacie ou magasins bio.

Les huiles essentielles suivantes font aussi merveille contre l'acné. Choisissez celle qui vous attire le plus, car on dit que notre corps "choisit" l'huile essentielle qui lui convient le mieux.
A diluer dans votre crème ou dans votre lotion, comme décrit ci-dessus.

- huile essentielle de PAMPLEMOUSSE
- huile essentielle de MANDARINE
- huile essentielle de CAROTTE

Soignent les peaux grasses, régularise la production de sébum et assainit les boutons d'acné.

Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite

Nirvana Santé 
http://nirvana-sante.blogspot.com

Causes émotionnelles possible des maladies de LA PEAU



"TOUT CE QUI NE S EXPRIME PAS S'IMPRIME"

Les pensées créent des émotions....si ces émotions ne sont pas pas exprimées, ni "écoutées", et qu'on n'en tient pas compte elles vont se cristalliser quelque part dans le corps physique et créer des douleurs.

Essayons de faire un lien entre les douleurs physiques, les émotions et les pensées. Décoder le message, transformer sa pensée ou sa perception de la situation peut très souvent libérer les douleurs causées par ces émotions ignorées.

Dans la catégorie "CAUSES EMOTIONNELLES DES MALADIES" je vous parle des relations entre les maladies et les émotions et je vous donne quelques exemples de maladies ou d'accidents dont la cause pourrait être émotionnelle.

Il est bien clair que ça n'explique pas toujours tout, mais c'est juste pour soulever une question, une possibilité éventuelle qu'il y a quelque chose de non réglé derrière cette blessure.

Le "MAL A DIT" : origine émotionnelle possible des maladies de la peau, acné, eczéma, psoriasis, etc.

Les maladies de peau ont très souvent, à l'origine, un conflit de séparation mal géré, une séparation mal vécue, soit par la mère, soit par l'enfant, ou la peur de rester seul et un manque de communication.
Séparation aussi envers soi-même : dévalorisation de soi vis-à-vis de l'entourage. Porter trop d'attention à ce que les autres peuvent penser de nous.

Eczéma : anxiété, peur de l'avenir, difficultés à s'exprimer. Impatience et énervement de ne pas pouvoir résoudre une contrariété. Séparation, deuil, contact rompu avec un être cher. Chez les enfants, l'eczéma des enfants peut résulter d'un sevrage trop rapide ou difficulté de la mère à accepter que son enfant ne soit plus "en elle". Sevrage de l'allaitement ou reprise du travail de la maman et culpabilité non exprimée, mais que l'enfant ressent et somatise ainsi.
Querelles ou tensions dans la famille, que l'enfant ressent. Insécurité,  il faut rassurer l'enfant sur l'amour qu'on lui porte et lui expliquer pourquoi on retourne travailler, et s'il y a des disputes et des querelles, lui parler, lui dire que c'est un problème entre adultes et que ça vous appartient.


Acné :  manière indirecte de repousser les autres, par peur d'être découvert, de montrer ce qu'on est réellement, parce qu'on pense qu'on ne peut pas être aimé tel que l'on est. Puisqu'on se rejette, on crée une barrière pour que les autres ne nous approchent pas. Refus de sa propre image, de sa personnalité ou de sa nouvelle apparence. Honte des transformations corporelles. Difficulté à être soi-même, refus de ressembler au parent du même sexe.

Vitiligo : séparation difficilement acceptée ou vécue, sensation de rejet. Souvent une personne qui veut sauver les autres, peur de perdre la face. Se sent sans défense et sans protection. Désir de disparaître, de devenir "transparent", passer inaperçu. Ou au contraire, avoir peur de ne pas être remarqué, se sentir invisible. Souvent un conflit avec le père, se sentir dévalorisé par lui ou en se comparant à lui. Culpabilité envers lui. Devoir se conformer à ce modèle paternel, mais sans vraiment vouloir lui ressembler.

Psoriasis : personne souvent hypersensible qui n'est pas bien dans sa peau et qui voudrait être quelqu'un d'autre. Ne se sent pas reconnue, souffre d'un problème d'identité. Le psoriasis est comme une cuirasse pour se défendre. Besoin de se sentir parfait pour être aimé. Souvent une double conflit de séparation, soit avec deux personnes différentes, soit un ancien conflit non résolu, réactivé par une nouvelle situation de séparation. Se sentir rabaissé ou rejeté, à fleur de peau. Se protéger d'un rapprochement physique, ou protéger sa vulnérabilité, mettre une barrière.

Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite :
Cet article est une interprétation personnelle d'après mes expériences professionelles dans mon cabinet de thérapies, ça n'engage que moi et ce n'est pas à prendre comme une vérité absolue.
Josette Sauthier
.

D'autres maladies expliquées ici : Causes émotionnelles des maladies, sur ce blog.