Rechercher dans ce blog

Affichage des articles dont le libellé est Rhume des foins. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Rhume des foins. Afficher tous les articles

Antibiotiques naturels



Dans votre jardin ou dans votre cuisine se trouvent facilement 11 antibiotiques naturels qui tuent les bactéries dans votre corps. Quels sont-ils ?

1. Ail et Oignon 

L’ail et l’oignon possèdent des propriétés anticancéreuses, antifongiques et antibactériennes. 
Selon la revue Pharmacognosy Reviews, « à l’époque où les antibiotiques et autres produits pharmaceutiques n’existaient pas, un bulbe d’ail représentait l’ensemble du secteur de la pharmacie en raison du large spectre de ses effets ». 

2. Racine de gingembre 

Le gingembre peut être consommé frais, séché ou en poudre. Vous pouvez également le prendre sous forme d’extrait, de teinture, d’huile, de comprimé ou de gélule. C’est un antibiotique puissant, un analgésique et un anti-inflammatoire, capable de soulager le mal des transports et les nausées, entre autres. 

3. Huile de noix de coco 

En tant qu’antibiotique naturel, l’huile de coco aide à guérir le candida, les verrues, l’inflammation et la toux. 
C’est également un puissant agent antifongique, antiviral et antimicrobien qui empêche les agents pathogènes dangereux de pénétrer dans le système digestif. 

4. Vinaigre de cidre 

Le vinaigre de cidre contient de l’acide acétique, un puissant anti-inflammatoire. 
Il aide à réduire les symptômes de diverses affections, notamment la goutte, l’arthrite et l’acné. 

5. Miel 

Le miel contient du peroxyde d’hydrogène, qui est souvent utilisé pour traiter les coupures et les blessures mineures. 
Étonnamment, des études montrent que le miel tue plus de soixante types différents de bactéries ! 


L’échinacée fait partie de la famille des tournesols et est réputée pour être l’un des meilleurs antibiotiques naturels contre le rhume. 
Il a été prouvé scientifiquement que les suppléments d’Echinacéa réduisent la sévérité des symptômes du rhume jusqu’à 50%. 
Le rhume des foins, les otites, les sinusites et le pied d’athlète font également partie de ses utilisations en tant qu’antibiotique. 

7. Thym 

L’huile essentielle de thym est un agent antimicrobien et antiseptique naturel qui peut être utilisé pour prévenir l’eczéma, l’acné et des affections cutanées similaires. 
Assurez-vous de le combiner avec de l’huile d’olive ou de noix de coco avant de l’appliquer par voie topique, en raison de sa puissance. 

8. Clous de girofle 

Le clou de girofle tue les bactéries, la plaque dentaire et la gingivite, ce qui réduit l’inflammation des gencives et améliore la santé bucco-dentaire. Dans une étude, un rince-bouche à base d’arbre à thé, d’une base et d’huile essentielle de clou de girofle a tué plus de bactéries buccales qu’un rince-bouche conventionnel. 

9. Huile d’origan 

L’huile d’origan est un puissant agent antiviral, antifongique et anti-inflammatoire qui traite les infections, les parasites et le rhume. 
En prendre en supplément protège la peau des bactéries nocives. 

10. Extrait de pépins de pamplemousse 

L’extrait de pépins de pamplemousse est utilisé depuis longtemps pour traiter les infections du tube digestif. 
En plus de ses propriétés antibiotiques, il augmente également la circulation, réduit les douleurs articulaires et protège la peau des dommages causés par les rayons UV. 

11. Hydraste du Canada 

Généralement utilisé pour traiter les infections des voies urinaires et la diarrhée bactérienne, l’hydraste du Canada est un autre antibiotique puissant. Des études récentes montrent qu’il peut également être utilisé pour empêcher le Staphylocoque doré d’endommager les tissus.


Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

Remèdes naturels contre le rhume des foins




Le rhume des foins, ou rhinite allergique, est une réaction allergique aux pollens qui se manifeste de plus en plus, même chez des personnes qui n'en avaient jamais souffert auparavant.

Symptômes : nez qui coule ou nez bouché, yeux qui démangent, rougissent et pleurent, sensation de sable dans les yeux, éternuements fréquents, en crises, et plus rarement, démangeaisons, éruptions cutanées.

Quels sont les pollens les plus sensibilisants et à quels moments sont-ils libérés dans l'air ? 

Janvier à avril : cyprès, genévrier, thuya, l'aulne gris, l'aulne noir, chêne, charme, platane, saule, noisetier (chatons)
Mars à mai : bouleau,  frêne, peuplier,  herbacées,
Mai-juin : aulne vert, herbacées, graminées, plantain, prêle, seigle
Juillet-août-septembre : ambroisie, herbacées, armoise, graminées, tilleul

Comment diminuer les réactions allergiques et se protéger contre les rhinites allergiques ?

Alimentation :

Ajoutez du vinaigre de cidre dans vos salades, et de l'huile de nigelle, excellente pour stimuler le système immunitaire, (si vous ne la trouvez pas en flacon, elle existe aussi sous forme de gélules, en parapharmacie ou magasins d'alimentation bio.
Le CURCUMA pour épicer vos plats, est un excellent anti-inflammatoire naturel.
Consommez du miel tous les jours, de la propolis, de la gelée royale, il existe des miels à la propolis et à la gelée royale, faites d'une pierre deux coups. Ces trois aliments sont de l'or pour la santé et des antibiotiques naturels. Ne pas les chauffer.

Buvez de la tisane d'ortie, ou du bouillon d'ortie.

Teinture-mère de PLANTAIN, excellent anti-allergique naturel : 25 gouttes 3 x par jour dans un peu d'eau.

Huiles essentielles :

Lavande, estragon, niaouli, cèdre du Liban, pin sylvestre. Choisissez celles que vous préférez et versez quelques gouttes sur un mouchoir, que vous respirez le plus souvent possible. Mélangez deux ou trois sortes, ou une seule, c'est efficace aussi.

Vous pouvez aussi en mélanger trois gouttes dans le creux de votre main, puis frotter doucement juste au-dessus de la lèvre supérieure, pour bien en respirer les effluves, ainsi que les tempes (attention de ne pas en mettre dans les yeux.)

OLIGO-ELEMENTS : 

Cobalt, Manganèse. En pharmacie

Douches nasales à l'eau de mer (en pharmacie, flacons et nébuliseurs) hydratent et rincent le nez, éliminant les pollens respirés.
Il existe aussi une pommade nasale au sel marin, qui forme une barrière protectrice sur la muqueuse nasale et la protège des pollens et des poils d'animaux. Diminue l'allergie et la sécheresse du nez.

A la maison :

Aérez votre intérieur très tôt le matin ou tard le soir, car les pollens sont moins concentrés. Les jours de pluie, aérez au maximum.
Ne mettez pas les édredons sur le bord de la fenêtre, les pollens s'y déposent en abondance.
Evitez aussi de mettre sécher votre lessive à l'extérieur pendant les périodes de crises.

Lavez-vous les cheveux le plus souvent possible et brossez-les bien avant de vous coucher, afin d'éliminer toute trace de pollen qui s'y serait déposée lors de vos sorties, afin de ne pas les déposer sur vos oreillers.
Pensez aussi au shampooing sec, qui est une bonne alternative.

La cortisone et les anti-histaminiques sont les produits les plus souvent recommandés par le médecin, si les solutions ci-dessus ne suffisent pas. Ce sont des anti-inflammatoires qui doivent être utilisés selon la prescription du médecin ou du pharmacien.

Il existe aussi des traitements de désensibilisation, effectués uniquement par des médecins.
Après avoir recherché le pollen incriminé, on inocule au patient la substance déclenchante, d'abord en toute petite quantité, et en l'augmentant progressivement, afin que son corps s'habitue et ne réagisse plus aussi violemment. Ce traitement prend plusieurs années, (en général 3 ans) en période de pollen, avec de grandes améliorations d'année en année.

Si vous avez d'autres "remèdes de grand-mère" contre le rhume des foins, partagez dans un commentaire, et je le rajouterai dans l'article. Ca pourra servir à d'autres. Un tout grand merci d'avance !




Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite


Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.ch

Rhume des foins et rhinites allergiques. Comment soigner naturellement ?


Le rhume des foins, ou rhinite allergique, est une réaction allergique aux pollens qui se manifeste de plus en plus, même chez des personnes qui n'en avaient jamais souffert auparavant.

Symptômes : nez qui coule ou nez bouché, yeux qui démangent, rougissent et pleurent, sensation de sable dans les yeux, éternuements fréquents, en crises, et plus rarement, démangeaisons, éruptions cutanées.

Quels sont les pollens les plus sensibilisants et à quels moments sont-ils libérés dans l'air ? 

Janvier à avril : cyprès, genévrier, thuya, l'aulne gris, l'aulne noir, chêne, charme, platane, saule, noisetier (chatons)
Mars à mai : bouleau,  frêne, peuplier,  herbacées,
Mai-juin : aulne vert, herbacées, graminées, plantain, prêle, seigle
Juillet-août-septembre : ambroisie, herbacées, armoise, graminées, tilleul

Comment diminuer les réactions allergiques et se protéger contre les rhinites allergiques ?

Alimentation :

Ajoutez du vinaigre de cidre dans vos salades, et de l'huile de nigelle, excellente pour stimuler le système immunitaire, (si vous ne la trouvez pas en flacon, elle existe aussi sous forme de gélules, en parapharmacie ou magasins d'alimentation bio.
Le CURCUMA pour épicer vos plats, est un excellent anti-inflammatoire naturel.
Consommez du miel tous les jours, de la propolis, de la gelée royale, il existe des miels à la propolis et à la gelée royale, faites d'une pierre deux coups. Ces trois aliments sont de l'or pour la santé et des antibiotiques naturels. Ne pas les chauffer.

Buvez de la tisane d'ortie, ou du bouillon d'ortie.

Teinture-mère de PLANTAIN, excellent anti-allergique naturel : 25 gouttes 3 x par jour dans un peu d'eau.

Huiles essentielles :

Lavande, estragon, niaouli, cèdre du Liban, pin sylvestre. Choisissez celles que vous préférez et versez quelques gouttes sur un mouchoir, que vous respirez le plus souvent possible. Mélangez deux ou trois sortes, ou une seule, c'est efficace aussi.

Vous pouvez aussi en mélanger trois gouttes dans le creux de votre main, puis frotter doucement juste au-dessus de la lèvre supérieure, pour bien en respirer les effluves, ainsi que les tempes (attention de ne pas en mettre dans les yeux.)

OLIGO-ELEMENTS : 

Cobalt, Manganèse. En pharmacie

Douches nasales à l'eau de mer (en pharmacie, flacons et nébuliseurs) hydratent et rincent le nez, éliminant les pollens respirés.
Il existe aussi une pommade nasale au sel marin, qui forme une barrière protectrice sur la muqueuse nasale et la protège des pollens et des poils d'animaux. Diminue l'allergie et la sécheresse du nez.

A la maison :

Aérez votre intérieur très tôt le matin ou tard le soir, car les pollens sont moins concentrés. Les jours de pluie, aérez au maximum.
Ne mettez pas les édredons sur le bord de la fenêtre, les pollens s'y déposent en abondance.
Evitez aussi de mettre sécher votre lessive à l'extérieur pendant les périodes de crises.

Lavez-vous les cheveux le plus souvent possible et brossez-les bien avant de vous coucher, afin d'éliminer toute trace de pollen qui s'y serait déposée lors de vos sorties, afin de ne pas les déposer sur vos oreillers.
Pensez aussi au shampooing sec, qui est une bonne alternative.

La cortisone et les anti-histaminiques sont les produits les plus souvent recommandés par le médecin, si les solutions ci-dessus ne suffisent pas. Ce sont des anti-inflammatoires qui doivent être utilisés selon la prescription du médecin ou du pharmacien.

Il existe aussi des traitements de désensibilisation, effectués uniquement par des médecins.
Après avoir recherché le pollen incriminé, on inocule au patient la substance déclenchante, d'abord en toute petite quantité, et en l'augmentant progressivement, afin que son corps s'habitue et ne réagisse plus aussi violemment. Ce traitement prend plusieurs années, (en général 3 ans) en période de pollen, avec de grandes améliorations d'année en année.

Si vous avez d'autres "remèdes de grand-mère" contre le rhume des foins, partagez dans un commentaire, et je le rajouterai dans l'article. Ca pourra servir à d'autres. Un tout grand merci d'avance !

Ecrit par Josette Sauthier, copie interdite,

Nirvana Santé 
http://nirvana-sante.blogspot.com