Rechercher dans ce blog

Affichage des articles dont le libellé est Refroidissements. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Refroidissements. Afficher tous les articles

Antibiotiques naturels



Dans votre jardin ou dans votre cuisine se trouvent facilement 11 antibiotiques naturels qui tuent les bactéries dans votre corps. Quels sont-ils ?

1. Ail et Oignon 

L’ail et l’oignon possèdent des propriétés anticancéreuses, antifongiques et antibactériennes. 
Selon la revue Pharmacognosy Reviews, « à l’époque où les antibiotiques et autres produits pharmaceutiques n’existaient pas, un bulbe d’ail représentait l’ensemble du secteur de la pharmacie en raison du large spectre de ses effets ». 

2. Racine de gingembre 

Le gingembre peut être consommé frais, séché ou en poudre. Vous pouvez également le prendre sous forme d’extrait, de teinture, d’huile, de comprimé ou de gélule. C’est un antibiotique puissant, un analgésique et un anti-inflammatoire, capable de soulager le mal des transports et les nausées, entre autres. 

3. Huile de noix de coco 

En tant qu’antibiotique naturel, l’huile de coco aide à guérir le candida, les verrues, l’inflammation et la toux. 
C’est également un puissant agent antifongique, antiviral et antimicrobien qui empêche les agents pathogènes dangereux de pénétrer dans le système digestif. 

4. Vinaigre de cidre 

Le vinaigre de cidre contient de l’acide acétique, un puissant anti-inflammatoire. 
Il aide à réduire les symptômes de diverses affections, notamment la goutte, l’arthrite et l’acné. 

5. Miel 

Le miel contient du peroxyde d’hydrogène, qui est souvent utilisé pour traiter les coupures et les blessures mineures. 
Étonnamment, des études montrent que le miel tue plus de soixante types différents de bactéries ! 


L’échinacée fait partie de la famille des tournesols et est réputée pour être l’un des meilleurs antibiotiques naturels contre le rhume. 
Il a été prouvé scientifiquement que les suppléments d’Echinacéa réduisent la sévérité des symptômes du rhume jusqu’à 50%. 
Le rhume des foins, les otites, les sinusites et le pied d’athlète font également partie de ses utilisations en tant qu’antibiotique. 

7. Thym 

L’huile essentielle de thym est un agent antimicrobien et antiseptique naturel qui peut être utilisé pour prévenir l’eczéma, l’acné et des affections cutanées similaires. 
Assurez-vous de le combiner avec de l’huile d’olive ou de noix de coco avant de l’appliquer par voie topique, en raison de sa puissance. 

8. Clous de girofle 

Le clou de girofle tue les bactéries, la plaque dentaire et la gingivite, ce qui réduit l’inflammation des gencives et améliore la santé bucco-dentaire. Dans une étude, un rince-bouche à base d’arbre à thé, d’une base et d’huile essentielle de clou de girofle a tué plus de bactéries buccales qu’un rince-bouche conventionnel. 

9. Huile d’origan 

L’huile d’origan est un puissant agent antiviral, antifongique et anti-inflammatoire qui traite les infections, les parasites et le rhume. 
En prendre en supplément protège la peau des bactéries nocives. 

10. Extrait de pépins de pamplemousse 

L’extrait de pépins de pamplemousse est utilisé depuis longtemps pour traiter les infections du tube digestif. 
En plus de ses propriétés antibiotiques, il augmente également la circulation, réduit les douleurs articulaires et protège la peau des dommages causés par les rayons UV. 

11. Hydraste du Canada 

Généralement utilisé pour traiter les infections des voies urinaires et la diarrhée bactérienne, l’hydraste du Canada est un autre antibiotique puissant. Des études récentes montrent qu’il peut également être utilisé pour empêcher le Staphylocoque doré d’endommager les tissus.


Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

Le KIWI, le fruit le plus riche en vitamine C








Quels bienfaits pour la santé vous apportent les KIWIS ?
Ouvrez-le en deux et dégustez à la petite cuillière, sans oublier les grains ! Le kiwi est le fruit le plus riche en vitamine C, idéal pendant tout l'hiver. En plus, il est radical contre la constipation. Soulage l'acidité des ulcères chroniques, stimule les anti-corps contre les bactéries, anti-oxydant et anti-âge, protège le coeur.
En dessert, en sorbet ou en mousse, mixez-le avec les graines, vous obtiendrez un goût très poivré et suprenant !




Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com


Remède pour faire tomber la fièvre


Remède de grand-mère pour faire tomber la fièvre en cas de grippe ou de rhume.

Prendre deux citrons non traités, les laver et les couper en petits morceaux en gardant l'écorce.
Passer au mixer en ajoutant un peu d'eau.
Ajouter quatre cuillères à soupe de miel, bien remuer puis ajouter de l'eau pour avoir deux litres de punch.
Filtrer, puis boire tout au long de la journée.

Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

La SPAGYRIE pour soigner les maux de l'hiver



C'est quoi la SPAGYRIE ?

Les essences spagyriques sont très rapides d'action car elles passent très vite dans le sang via les muqueuses de la bouche.

En plus, elles ne surchargent pas le foie ni l'estomac et sont utilisables par les femmes enceintes et les enfants en bas âge, et même par les bébés.

Pas d'interaction avec les autres médicaments, donc la SPAGYRIE peut être combinée avec les autres traitements, même avec le millepertuis.

On peut consommer du café, du thé ou de l'alcool, et même de la menthe, même s'il est mieux de prendre la SPAGYRIE au moins 15 à 20 minutes avant ou après.

Mode d'emploi 
Spagyrie en spray : 3 vaporisations dans la bouche toutes les heures en phase aiguë et 3 vaporisations 3 fois par jour ensuite. Enfants 1 à 2 vaporisations selon l'âge, 3 fois par jour.
ou Spagyrie en gouttes :  15 à 20 gouttes 3 fois par jour pour les adultes et 5 à 10 gouttes 3 fois par jour pour les enfants (une goutte par kilo de poids par jour).

Quelles sont les essences spagyriques les plus efficaces pour combattre les refroidissements et maux de l'hiver ?

URTICA DOICA, fortifie les défenses immunitaires lors des premiers symptômes de refroidissements ou des premiers frissons annonciateurs de fièvre.
Antibactérien, antiviral et chauffant.

JUGLANS REGIA comp. active le système immunitaire et la fabrication des anti-corps, renforce les muqueuses, anti-inflammatoire, calme les douleurs, favorise l'élimination des toxines.

ALLIUM SATIVUM : stimule le métabolisme, désintoxique et multiplie les effets des autres médicaments contre les refroidissements. Aide le corps à rétablir son équilibre et accélère la guérison



Pour stimuler le système immunitaire, combattre les infections, et renforcer les défenses, on a le choix entre  : 

Racine de PELARGONIUM sidoides
Racine d'ECHINACEA : (bactéries, champignons, pus, infections, anti-inflammatoire, asthme
SALVIA : anti-virale, anti-microbienne, désinfection de la voie buccale, pharynx, aphtes, gingivites, sinusite, toux, infection des voies respiratoires, fluidifie les sécrétions bronchiques.
SAMBUCUS NIGRA (excellent pour les enfants) : refroidissements, fièvre, bronchite, mal de gorge, rhume, grippe, asthme, faux croup) nez bouché, respiration difficile, transpiration.


Pour combattre la toux, apaiser un mal de gorge :

ROSSOLIS : toux du fumeur, toux des refroidissements, quintes, difficultés à expectorer, voix cassée d'avoir trop chanté ou crié, chatouillement dans la gorge, gorge qui pique.

THUYA : aide à expectorer et fluidifie les mucosités.

Lire aussi d'autres articles sur la SPAGYRIE


Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

Soigner le nez bouché et le nez qui coule



Vous avez le rhume, vos sinus sont enflammés, votre nez coule ou, au contraire, il est desséché, bouché, vous n'arrivez plus à respirer.

Pour se défendre contre ces bactéries et les éliminer, votre nez sécrète du mucus.

Ce mucus peut devenir tellement épais qu'il ne coule plus.

Les gouttes pour le nez dessèchent la muqueuse nasale, à la longue, et c'est un cercle vicieux.

Il n'y a pas besoin de courir à la pharmacie dès les premiers symptômes de rhume.

Comment déboucher le nez naturellement ? 

Vous pouvez faire bouillir une casserole d'eau dans laquelle vous jetterez 2-3 sachets de tisane de camomille.
Fermez la porte de la cuisine et laissez cette vapeur pénétrer vos sinus pendant que vous vaquez à vos occupations.

Vous pouvez aussi verser dans un bol l'eau bouillante et la camomille et vous couvrir la tête d'un linge et respirer ces vapeurs pendant environ 15 minutes.
Les femmes enceintes et les enfants peuvent bénéficier de cette vapeur soignante.

Les huiles essentielles sont efficaces pour les inhalations.

Pour les sinusites TEA TREE et/ou EUCALYPTUS RADIATA (pas pour les femmes enceintes, ni les enfants en bas âge)

Autre solution : le lavage du nez : faites bouillir 2dl d'eau avec 1/2 cuillère à café de sel.

Laissez refroidir. Mettez cette eau dans une petite théière ou un récipient muni d'un bec verseur.

Penchez la tête sur le côté, au-dessus du lavabo et versez lentement l'eau salée dans la narine supérieure, jusqu'à ce qu'elle ressorte par l'autre narine. L'eau va faire le circuit complet de vos sinus, les laver et les désinfecter.

Recommencez plusieurs fois par jour. Valable aussi pour les femmes enceintes enrhumées.



Autre solution : vous pouvez hacher un ou deux gros oignons, les mettre dans une soucoupe sur votre table de chevet !  L'oignon agira pendant toute la nuit, mais bonjour les odeurs ! Si vous la sentez, c'est déjà signe que votre nez n'est pas si bouché !

En homéopathie :

3 granules 4 fois par jour d'ALLIUM CEPA 3 CH
si vous avez le nez bouché et que vous éternuez : ACONIT 9 CH et NUX VOMICA 5 CH.
si votre nez coule et que le mucus est purulent : MERCURIUS Solubilis 5 CH
si votre nez est bouché à l'intérieur mais coule dès que vous sortez : PULSATILLA 5 CH

Belladonna 3 CH
Sabadilla 3 CH
Kalium bichromicum 3 CH
Gelsemium 3 CH

Pour lutter contre les éternuements, écoulement nasal, le nez bouché, les yeux qui pleurent, la sensation d'abattement.

Veillez aussi à :

Bien aérer
Bien boire, eau, tisane, jus de citron frais pressé
Eternuer ou tousser dans le creux du coude ou dans sa manche et pas dans les mains !

Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite

Nirvana-Santé 
http://nirvana-sante.blogspot.com


Cet hiver, la grippe n'aura pas ma peau !


Pour faire la nique à la grippe et aux refroidissements, je mets dès maintenant tous les atouts de mon côté :

Je mange 5 fuits et légumes par jour.

Je veille à bien m'hydrater : tisanes de thym sucrée avec du miel d'eucalyptus, du thé vert anti-oxydant (voir article détaillé) ou la tisane au gingembre, (recette ici)  le grog à la cannelle,(recette ici)  ou la tisane suivante, délicieuse :
faire bouillir un gros morceau gingembre frais coupé en tranches ou râpé dans 3/4 l d'eau buvez 3 tasses par jour. Ajoutez cannelle, jus ou morceaux de citron (bio) ou clous de girofle.

Je peux aussi diluer une cuillère à soupe de mélasse noire dans une tasse d'eau chaude et en boire tous les matins et/ou un jus de citron pressé dans une tasse d'eau chaude. 


Je veille à bien aérer mon logement et à humidifier les pièces, à me laver les mains régulièrement, surtout lorsque je rentre chez moi, je bouge : marche au grand air ou sport en salle,
Je tiens le stress à distance pour bien dormir au moins 8 heures par nuit,

Huiles essentielles anti-virales et anti-bactériennes qui stimulent le système immunitaire :

Huile essentielle de citron, quelques gouttes dans un yaourt nature, délicieux !
ou l'eucalyptus, radiata, le ravensare, le tea tree, 2 gouttes sur de la mie de pain ou un biscuit en prériode d'épidémie...Pas bon, mais redoutable pour court-circuiter la grippe, la toux, la fièvre, le rhum, la bronchite, dès les tout premiers symptômes.

Ces huiles essentielles sont également efficaces en inhalation, en diffusion et en friction sur le thorax et le haut du dos, 6 à 8 gouttes dans 1 dl d'huile végétale, interdit aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.



Je fais une cure de Vitamine C en mangeant des citrons, des oranges (ou pressées en jus), des kiwis, des kakis, des baies de Goji ou d'Acerola

Je bois du sirop d' argousier.

Je prends des comprimés d'acerola ou d'échinacée, un par jour, pendant toute la période hivernale, valable pour toute la famille.


L'extrait de pépin de pamplemousse (voir l'article détaillé) ou le sureau noir sont d'excellents produits naturels anti-grippe et anti-infections.



En oligo-éléments, je peux faire une cure de : cuivre-argent-or et zinc en ampoules


Si malgré tout quelques frissons annonciateurs surviennent, je prends immédiatement en homéopathie, pour combattre la fièvre : gelsemium 5 CH, 5 ou 6 granules 3x par jour

Eupatoire 5 CH si je souffre de la soif et si je ressens des courbatures

et du Nux vomica si la fièvre monte.

Pour la convalescence et pour me remettre rapidement sur pied, je prends du Gelsemium 15ch une dose de 10 granules puis deux autres à une semaine d'intervalle pour mieux récupérer et Sulfur Iodatum 9 ch 3 granules le soir pendant 15 jours.

Nirvana-Santé 
http://nirvana-sante.blogspot.com

Que soigne l'extrait de pépins de pamplemousse ?


L'extrait de pépins de pamplemousse est un puissant "remède" qui ne devrait manquer dans aucune pharmacie familiale. Il est capable de combattre plus de 800 bactéries et toxines et surtout, les mycoses les plus tenaces, le Candida Albicans et le virus de l'herpès, et ceci sans attaquer la flore intestinale ni affaiblir le système immunitaire.
On peut même l'utiliser pour les plantes, contre les parasites qui infestent la terre de vos pots.
Mais commençons tout d'abord par l'être humain.

Il a cependant une contre-indication : ne pas l'utiliser si vous souffrez d'une allergie aux agrumes, ou si vous prenez des médicaments contre l'hypertension, car les effets seront amoindris, voire même annulés.

En usage externe, l'extrait de pépins de pamplemousse soigne :

Les problèmes de peau :

-Coupures, égratignures, griffures d'animaux, brûlures légères:  diluer quelques gouttes d'extrait dans un peu d'eau et poser très délicatement en compresse sur la plaie ou la brûlure, ne jamais utiliser l'extrait pur. 
-Coupures lors du rasage : en prévention, ajouter quelques gouttes d’extrait à la mousse à raser. Effet désinfectant immédiat en cas de coupure et aide à la cicatrisation.
-Acné, impuretés de la peau : à la place de lotion ou de savon, versez 8 gouttes d'extrait sur une lavette à usage unique humidifiée, et nettoyez-vous soigneusement le visage. Attention les yeux.
Laissez agir quelques minutes, rincez et séchez en tamponnant avec une serviette propre.
-Psoriasis, eczéma sec : masser la zone atteinte avec une 10 gouttes d'extrait de pépins diluées dans un coquetier d'huile végétale.
-Piqûres d'insectes : appliquer sur la piqûre 2 ou 3 gouttes pures.
Pour les peaux sensibles, diluer dans un peu d'eau ou d'huile.
-Ulcères variqueux : faire des compresses, plusieurs fois par jour : diluer 30 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse dans un coquetier d'eau bouillie et refroidie.
-Verrues : directement sur la verrue, 1-2 gouttes pures, deux fois par jour, patience, mais c'est efficace.

-Mycoses de la peau : appliquer pur ou dilué dans un peu de glycérine ou d'huile végétale  les parties malades.
Continuer un certain temps après la disparition de la mycose pour prévenir une récidive.
-Mycose des pieds :  comme pour la mycose de la peau. 
Ajouter également 20 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse à la dernière eau de rinçage des chaussettes.

-Mycose des ongles - mains et pieds : limer l'ongle pour en réduire la surface, y compris sur l'épaisseur, avec une lime jetable, afin d'éviter de propager la poussière de l'ongle atteint.
Mettre de l'extrait de pépin de pamplemousse pur sur l'ongle affecté 2 x par jour. 
Reprendre le limage de l'ongle tous les 3 ou 4 jours, puis plus tard toutes les 3 ou 4 semaines. Important! Continuer le traitement 2 x par jour pendant plusieurs mois pour prévenir les récidives.

Maladies hivernales : rhume, toux, angine, sinusite, mal de gorge :

-Nez et sinus :
En prévention, si vous avez été en contact avec des personnes malades, ou que vous sentez les premiers picotements annonçant un rhume (rhinite)
Mélanger 5 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse dans 2 c.à.s d’eau et introduire quelques gouttes de ce mélange dans chaque narine à l’aide d’un compte gouttes en penchant la tête en arrière. 
Incliner la tête de gauche à droite, en avant et en arrière, inspirer l’air fortement à plusieurs reprises, puis se moucher fermement. Ne pas introduire d’extrait pur dans le nez.
-Rhume :  : tamponner l'intérieur du nez avec un tampon de coton trempé dans une solution de 3 gouttes d'extrait diluées dans un coquetier d'eau)
- Sinusite : faire des lavages du nez avec un verre d'eau, une pincée de sel et 10 gouttes d'extrait de pépins, ou tamponner un coton tige et imbiber directement le conduit nasal.

- Angine, toux, mal de gorge :  se gargariser plusieurs fois par jour avec10 gouttes diluées dans une tasse d'eau tiède. 
Utiliser en même temps l'extrait en interne: entre 3 et 15 gouttes dans un verre d'eau ou, si on trouve trop acide, dans un verre de jus de fruits 2 à 3 fois par jour. 
Commencer par 3 gouttes et augmenter progressivement la dose. Voir ci-dessous pour le dosage.
Les maux de bouche, de dents, de gencives :
- Maux de bouche : aphtes, : se gargariser ou rincer la bouche avec 10 gouttes diluées dans 1 verre d'eau.
-Mauvaise haleine : en gargarismes ou en eau de rinçage : 5 à 10 gouttes diluées dans 1 verre d'eau)
-Gerçures des lèvres, brûlures de soleil, herpès labial : diluer 2-3 gouttes dans une cuillère d'huile ou dans votre baume à lèvres. et appliquer plusieurs fois par jour et le soir au coucher. 
Pour l'herpès, renouveler plus souvent et mettre 7-8 gouttes.
-Muguet :   mycose de la bouche, qui atteint surtout les enfants, et même les bébés. Le muguet est une maladie contagieuse qui provient d'une levure (candida albicans) et qui cause des plaques blanchâtres dans la bouche.
Pour le traitement, mélanger 3 fois par jour 8 à 16 gouttes de grapex dans un verre d’eau et rincer soigneusement la cavité buccale. Pour les jeunes enfants, afin de diminuer le goût légèrement amer du mélange, il est possible de rajouter du jus de fruit.
Cette levure pathogène s’installe également facilement sur les tétines des biberons et des sucettes, créant ainsi une réinfection constante de la bouche. 
On peut désinfecter ces objets en les laissant tremper 20 mn dans une préparation de 35 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse par litre d’eau. Il suffit ensuite de bien rincer.

Lavage, soin et désinfection des dents : plusieurs possibilités à combiner entre elles ou les mettre toutes en pratique :

- Dissoudre le tartre : verser 1 ou 2 gouttes directement sur une brosse à dents humide, puis brossez soigneusement les dents de bas en haut. 
-Puis, à la place de votre eau de rinçage, diluez 8 à 16 gouttes d'extrait de pépins dans un verre d'eau, 
-Puis, troisième étape :  trempez le fil dentaire dans l’extrait de pépins de pamplemousse et nettoyez bien les espaces inter-dentaires.

-Si vous avez mal à une dent, une infection ou inflammation de la gencive :
Rincez-vous la bouche plusieurs fois par jour avec  15 gouttes d'extrait diluées dans un verre d’eau. 
On peut aussi appliquer directement sur la dent douloureuse quelques gouttes d’extrait pur à l’aide d’un coton tige.

L'extrait de pépins de pamplemousse soigne aussi les cheveux, l'eczéma du cuir chevelu, les pellicules, les poux.

Avant de verser le shampooing sur vos cheveux, ajoutez-y 10 gouttes d'extrait et massez bien votre cuir chevelu pendant au moins deux minutes.

En usage interne, que soigne l'extrait de pépins de pamplemousse ? :

-Toutes les inflammations, en général
-Les pathologies hivernales :  rhumes, toux, grippe, refroidissements
-Les infections gastro-intestinales
-Les gastrites, ulcères (hélicobacter pylori)
-La levure candida albicans, responsable de nombreuses mycoses.
-Tous problèmes dûs à des champignons, levures ou moisissures : problèmes cardiovasculaires, rhumatismes, arthrite, goutte, asthme, sinisute, gastrite.
-La levure Candida dans les intestins, qui peut occasionner des symptômes tels que : flatulences, diarhées, colites, ulcères du système digestif, allergies, hyperactivité, déséquilibres hormonaux, maux de tête, migraines, mauvaise mémoire, perte d'équilibre, maux d'oreilles, problèmes de reins etc... 

Comment prendre l'extrait de pépins de pamplemousse en usage interne :

Commencez par  3 à 15 gouttes dans un verre d'eau ou de jus de fruits 2 à 3 fois par jour, jusqu'à ce que les symptômes aient disparu. 
Commencez par 3 gouttes et augmenter progressivement la dose.

- L'extrait de pépin de pamplemousse se trouve également en gélules et en comprimés. L'équivalent des gouttes d'extrait liquide est indiqué sur la boîte.

Dose pour candida et autres champignons parasites : 

1ère semaine: 3 9 gouttes dans un verre d'eau 1 x par jour
2ème semaine: 3 9 gouttes dans un verre d'eau 2 x par jour
3ème semaine: 3 9 gouttes dans un verre d'eau 3 x par jour
Poursuivre ce traitement pendant 1 à 3 mois ou plus suivant l'intensité du problème. 

Désinfection et hygiène de l'eau dans les pays chauds :

Lorsque vous êtes en voyage dans les pays où l'eau et la nourriture ne sont pas toujours fiables : quelques gouttes diluées dans un verre d'eau (provenant d'une bouteille d'eau, bien entendu) tous les jours, pour prévenir l'installation de parasites, vers, etc.

Quelques gouttes dans l'eau d'arrosage de vos plantes contre les mouches blanches, vers et autres pucerons qui vivent dans la terre des pots.

On trouve de l'extrait de pépins de pamplemousse en pharmacie, parapharmacie et magasins bio, ainsi qu'aux rayon BIO des grands supermarché.
 Veillez à la composition du produit : extrait de pépins de pamplemousse et glycérine, et c'est tout ! Nul besoin de conservateur, l'extrait en est un par lui-même.
Article écrit par Josette Sauthier, copié-collé interdit.

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com



Différences entre LA GRIPPE et les REFROIDISSEMENTS


Comment savoir si vous avez la grippe ou un simple refroidissement ? 

Il est utile de le savoir, car on ne se soigne pas de la même manière. Il y a des principes actifs contre les virus des refroidissements, qui seront inefficaces contre celui de la grippe. et vice versa.

Les symptômes se ressemblent beaucoup et peuvent se confondre.

Symptômes de la grippe :

Fièvre qui démarre brutalement et qui s'élève entre 37,5 et 40.
Douleurs dans les articulations, dans le thorax, dans tous les muscles, maux de tête souvent violents.
Sensation de faiblesse ou de malaise, pas d'appétit.
Grosse fatigue, abattement, besoin de se coucher, jambes coupées, on ne "tient pas debout", on est éteint, vidé.
Les enfants ont souvent les yeux brillants, ou "cassés".
Rarement d'autres symptômes comme le nez bouché, mal de gorge ou toux.

Symptômes de refroidissements :

Rhume, bronchite, angine, sinusite, mal de gorge.
Pas ou peu de fièvre, pas de douleurs musculaires et articulaires.
Gorge qui brûle, difficultés à avaler.
Toux sèche ou grasse.
Nez bouché, ou qui coule, éternuements fréquents.
En cas de sinusite, lorsqu'on baisse la tête, on sent pulser une douleur dans les maxillaires supérieures ou derrière le front. Les sinus enflammés causent des douleurs qui peuvent être importantes, au-dessus des yeux et derrière la tête.
On a la tête un peu comme "un ballon de foot après un match" mais on peut se sentir alerte et sans état de faiblesse.

En cas de doute, consultez un médecin, pour l'angine, la sinusite, la bronchite.

Dans tous les cas, il vaut mieux rester à la maison, pour ne pas contaminer votre entourage.


Comment prévenir et soigner la grippe et les refroidissements naturellement par les huiles essentielles ? remèdes de grand-mère pour se soigner.  lire aussi la catégorie : REFROIDISSEMENTS

Comment se soigner quand on est enceinte ? lire aussi la catégorie GROSSESSE

Comment soigner les enfants naturellement ? lire aussi la catégorie ENFANTS

Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite


Nirvana Santé

Soupe aux vertus anti-inflammatoires et stimulant le système immunitaire.



Dans la médecine ayurvédique, cette recette de soupe est fréquemment consommée pour  soigner les rhumes, les refroidissements.

En Inde, elle est servie surtout en période hivernale et suffirait à elle seule à  stimuler le système immunitaire et le fortifier,  nettoyer l'organisme de ses toxines, et combattre microbes et virus.
Tout autre médicament serait superflu.

Si vous aimez les épices indiennes, vous allez adorer ce bouillon. Il est composé  de curry, de cumin, d'ail et de citron, bien connus chez nous aussi pour leurs propriétés anti-bactériennes.

Le curcuma, contenu dans le curry est reconnu pour ses propriétés fortement anti-inflammatoires

Voici la recette de cette délicieuse soupe :

Prenez une petite casserole et chauffez-y 1 cuillère à café d’huile d’olive.
Ajoutez ½ cuillère à café (ou davantage, si vous aimez les goûts relevés et que vous les supportez bien) de
  •  curry et de
  • cumin; 
ajoutez 2 gousses d’ail écrasées.

Lorsque les épices sont bien délayées dans l'huile,  versez 4 dl d'eau d’eau et laisser frémir durant 5 minutes.
Puis ajoutez le jus d'un demi citron après avoir laissé refroidir un peu, afin de ne pas "tuer" la vitamine C du citron.

Consommez entre une et trois tasses par jour.


Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com

Tisane coupe-grippe et rhume



La meilleure tisane pour couper rhume et grippe dès les premiers symptômes :
Recommandée par un médecin français cette tisane a fait ses preuves et son efficacité est sans conteste :

Dans un litre d'eau, ajoutez :
  • deux cuillerées à café de sarriette, 
  • cinq clous de girofle 
  • et un bâton de cannelle. 
Faites bouillir ce mélange cinq minutes et buvez 3 tasses dans la journée.

Il est important de commencer dès les tous premiers symptôme et  de rester au chaud.
Vous allez rapidement transpirer et évacuer ainsi les toxines.

 
 
Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com

Comment se soigner quand on a grippe rhume toux quand on est enceinte ?



Quand on est enceinte, il est difficile de soigner rhume, grippe, toux. Les médicaments habituels sont pour la plupart interdits en cas de grossesse, et les huiles essentielles également.

Que reste-t-il comme solution ?

Voici quelques recettes naturelles qui peuvent vous aider :

Dès que la gorge picote, ou que le nez commence à couler ou que vous vous sentez un peu abattu, engourdi, courbaturé, vite, dégainez l’artillerie lourde :

Voici un cocktail magique, mon tue-microbes et virus radical :

Pressez le plus de citrons que vous pouvez supporter (4-5 c’est déjà pas mal…) Ajoutez une grosse cuillerée à café de miel (antibiotique naturel) et un peu de gingembre, (anti-infectieux efficace) râpé frais, c’est mieux, ou à défaut, en poudre.

L'OMS a même attesté que le gingembre était efficace contre les nausées de la grossesse, mais il ne faut pas en abuser.

Rallongez avec de l’eau, mettez dans une bouteille d’un litre ou un litre et demi, et buvez ce cocktail vitaminé tout au long de la journée. Finissez si possible avant 18h, pour que la vitamine C ne perturbe pas votre sommeil.

Dès les premiers verres, le virus sera affaibli, et le citron va désinfecter la cavité buccale et la sphère ORL.

Continuez pendant 2-3 jours, en diminuant le nombre de citrons, au fur et à mesure que vous vous sentez mieux.

Pour faire baisser la fièvre, vous pouvez entourer vos chevilles ou vos mollets de compresses froides : trempez un linge dans de l'eau fraîche, essorez, et enroulez-le autour de vos chevilles et de vos mollets, puis recouvrez d'un grand linge sec pour ne pas mouiller le lit....

Des compresses de vinaigre, font également baisser la fièvre, vous pouvez en appliquer aussi autour de vos poignets.

RECETTES DE DEUX SIROPS MIRACULEUX, remèdes de grand-mère :

Sirop de rave et sucre candi, contre la toux :

Creuser un puits dans une rave, y mettre quelques morceaux de sucre candi et attendre qu'il fonde et produise un sirop.(en général, toute la nuit.) Boire le sirop. Remettre du sucre candi jusqu' à ce que la rave soit blette, et vidée de son eau.

Sirop d'ail contre le rhume, l'angine, l'enrouement :

Ecrasez environ 50 gr d'ail frais, sans le germe et mélangez avec 1 kg de miel. Laissez macérer 2-3 heures.
Absorbez (courage !!) 1 cuillère à café toutes les heures. Soulage aussi rapidement la bronchite. L'ail est un puissant antibiotique, tout comme le miel. Ce remède "maison" est contre-indiqué en cas de diabète (miel).

AUTRES REMEDES DE GRAND MERE ICI
Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com



Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite

Cataplasme de farine de lin contre la toux et la gorge qui pique.



Contre la toux grasse, la toux sèche, la bronchite, la gorge qui pique. Remède utilisable pour les femmes enceintes et pour les enfants.

La farine de lin s'achète en pharmacie, car elle est "déshuilée".

A défaut de farine de lin, broyez le plus finement possible des graines et délayez dans de l'eau presque bouillante, pour en faire une pâte, et étalez-là comme décrit ci-dessous.

Faire cuire quatre à cinq cuillères à soupe de farine de lin dans une petite casserole contenant un ou deux centimètres d'eau. 

Faites épaissir à feu doux en remuant constamment jusqu'à consistance d'une bouillie.

Etaler la préparation sur un grand torchon, puis replier, ou entre deux mousselines, linges de cuisine en coton ou lin.

La farine de lin n'est pas en contact direct avec la peau.

Avant de poser sur la gorge ou sur la poitrine, vérifiez la température en posant une demi-minute sur le bras, la chaleur vient progressivement. 

Appliquer aussi chaud que possible et recouvrir encore d'une écharpe ou d'un bandana, pour garder la chaleur.

Conserver 10 minutes et renouveler plusieurs soirs de suite. 
De préférence le soir, ou si on reste au chaud quelques heures après le cataplasme. Eviter de prendre froid dans les heures qui suivent.

On peut réchauffer la pâte pour une deuxième fois.

AUTRES CATAPLASMES CONTRE LES REFROIDISSEMENTS ici

Nirvana-Santé 
http://nirvana-sante.blogspot.com




Comment déboucher le nez naturellement ?



Que se passe-t-il quand on a le nez bouché ?

Vous avez le rhume, vos sinus sont enflammés et des bactéries squattent votre muqueuse nasale.
Pour se défendre contre ces bactéries et les éliminer, votre nez sécrète du mucus.
Ce mucus peut devenir tellement épais qu'il ne coule plus.

Les gouttes pour le nez dessèchent la muqueuse nasale, à la longue, et c'est un cercle vicieux.

Il n'y a pas besoin de courir à la pharmacie dès les premiers symptômes de rhume.

Comment déboucher le nez naturellement ? 

Vous pouvez faire bouillir une casserole d'eau dans laquelle vous jetterez 2-3 sachets de tisane de camomille.
Fermez la porte de la cuisine et laissez cette vapeur pénétrer vos sinus pendant que vous vaquez à vos occupations.

Vous pouvez aussi verser dans un bol l'eau bouillante et la camomille et vous couvrir la tête d'un linge et respirer ces vapeurs pendant environ 15 minutes.
Les femmes enceintes et les enfants peuvent bénéficier de cette vapeur soignante.

Les huiles essentielles sont efficaces pour les inhalations.

Pour les sinusites TEA TREE et/ou EUCALYPTUS RADIATA (pas pour les femmes enceintes, ni les enfants en bas âge)

Autre solution : le lavage du nez : faites bouillir 2dl d'eau avec 1/2 cuillère à café de sel.

Laissez refroidir. Mettez cette eau dans une petite théière ou un récipient muni d'un bec verseur.

Penchez la tête sur le côté, au-dessus du lavabo et versez lentement l'eau salée dans la narine supérieure, jusqu'à ce qu'elle ressorte par l'autre narine. L'eau va faire le circuit complet de vos sinus, les laver et les désinfecter.

Recommencez plusieurs fois par jour. Valable aussi pour les femmes enceintes enrhumées.

Autre solution : vous pouvez hacher un ou deux gros oignons, les mettre dans une soucoupe sur votre table de chevet !  L'oignon agira pendant toute la nuit, mais bonjour les odeurs ! Si vous la sentez, c'est déjà signe que votre nez n'est pas si bouché !

En homéopathie :

3 granules 4 fois par jour d'ALLIUM CEPA 3 CH
si vous avez le nez bouché et que vous éternuez : ACONIT 9 CH et NUX VOMICA 5 CH.
si votre nez coule et que le mucus est purulent : MERCURIUS Solubilis 5 CH
si votre nez est bouché à l'intérieur mais coule dès que vous sortez : PULSATILLA 5 CH

Belladonna 3 CH
Sabadilla 3 CH
Kalium bichromicum 3 CH
Gelsemium 3 CH

Pour lutter contre les éternuements, écoulement nasal, le nez bouché, les yeux qui pleurent, la sensation d'abattement.

Veillez aussi à :

Bien aérer
Bien boire, eau, tisane, jus de citron frais pressé
Eternuer ou tousser dans le creux du coude ou dans sa manche et pas dans les mains !

Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com

Conseils pour éviter la contagion et les microbes



Les bons gestes pour éviter la contagion et la propagation des microbes.

La prévention par l'hygiène peut éviter de propager les microbes et virus par quelques gestes simples :

Lavez-vous souvent les mains avec de l'eau et du savon, quand vous rentrez du travail, des courses : les caddies, les transports publics, les rampes, les poignées de main, et même les billets de banque sont des nids à microbes.

Si vous ne pouvez pas vous laver les mains, utilisez du gel antiseptique et antibactérien, il sèche rapidement et vous donne une sensation de propre.

Toussez et éternuez dans un mouchoir à papier, que vous jetterez dans les toilettes. Les mettre dans une corbeille à papiers laisse le champ libre aux microbes de se multiplier et se propager.

Si vous n'avez pas de mouchoir en papier sous la main, toussez ou éternuez dans le creux du coude, c'est plus hygiénique, surtout si vous devez serrer la main des gens.

Si vous êtes malade, restez au chaud chez vous plutôt que d'aller contaminer vos collègues. Ils vous en seront reconnaissants! Profitez de vous soigner avec les conseils "nature" que je vous donne ci-dessous. Vous serez plus vite guéri et sur pied.

Savez-vous que les billets de banque peuvent conserver les virus et microbes presque une semaine? Pensez-y quand vous manipulez de l'argent.

Les masques en papier peuvent être très utiles si vous devez vous occuper de personnes fragiles ou à risques, ou des femmes enceintes, et que vous ne pouvez pas faire autrement. Vous les protègerez.

Dormez bien, si vous êtes fatigués, vous serez plus faible, moins résistants aux virus. Essayez d'aller à la lumière du jour le plus possible.

La marche en plein air vous endurcira, votre système immunitaire sera renforcé.
Faites une cure de vitamines, de jus d'orange ou citron, du miel (excellent antibiotique naturel).

Ecrit par Josette Sauthier, copie interdite


Cataplasmes pour maux de gorge, otite, sinusite, enfants, femmes enceintes possible


Ces cataplasmes (ou compresses) et enveloppements sont aussi bénéfiques pour les enfants et les femmes enceintes.

Contre le mal de gorge, pour calmer les brûlures et l'inflammation : 

Cataplasme au séré ou fromage blanc, sortant du réfrigérateur :
Sur un papier ménage humide ou un linge propre, étendre une couche de l'épaisseur d'un doigt. Recouvrir d'une autre feuille de papier ménage et appliquer sur le cou, d'une oreille à l'autre. Envelopper le tout d'une écharpe de laine ou d'un foulard.

Cataplasme au citron :

Dans une tasse d'eau, froide, tiède ou chaude, selon l'envie du malade, diluez le jus d'un citron.
Trempez-y une serviette ou un foulard, essorez et appliquez sur la gorge, d'une oreille à l'autre. Enveloppez le cou d'une écharpe de laine ou d'une serviette de coton.

Cataplasme au gros sel et au citron :

Etalez une poignée de gros sel sur une flanelle ou un linge propre. Imprégnez la avec le jus d'un citron tiédi. Appliquez directement sur la gorge et entourez le cataplasme avec une écharpe bien chaude. Conservez une heure environ.

Cataplasme de pommes de terre :
Ecrasez 3 ou 4 pommes de terre cuites à la fourchette dans du lait chaud de façon à obtenir une bouillie épaisse. Etendez sur  un linge propre et refermez-le. Lorsque la température est supportable par le malade,  appliquez sur la gorge, d'une oreille à l'autre. Enveloppez le cou d'une écharpe de laine ou d'une serviette de coton.

Pour les maux d'oreilles, ou en début d'otite : (ne remplace pas une consultation médicale, si le mal persiste et en cas de fièvre, mais ce cataplasme soulage rapidement les douleurs des oreilles, même en complément des antibiotiques)

Cataplasme aux oignons : Emincez 2 ou 3 oignons, étalez-les sur un linge propre, puis repliez-le, ou placez les morceaux d'oignons dans une chaussette pour enfant, puis écrasez légèrement avec un rouleau à pâtisserie ou un mortier pour faire sortir les sucs. Appliquez le cataplasme sur toute l'oreille et son pourtour, durant 30 min en recouvrant d'une serviette chaude. 

Cataplasme d'argile pour rhume et sinusite : diluez l'argile dans de l'eau froide ou utilisez de l'argile en tube, prêt à l'emploi en couche épaisse sur un papier ménage ou un mouchoir propre.
Appliquez sur le front et de chaque côté du nez. Vous sentirez "tirer" dans vos sinus, c'est preuve que l'argile agit. Renouvelez après 30 minutes à une heure, ou dès que l'argile est sec.

Cataplasmes anti-toux :

- à la farine de lin ou de moutarde (ici sur ce site)


Cataplasme au chou vert et aux oignons :
Vous avez besoin de 6 feuilles de chou vert et 3 gros oignons.

Hachez le tout, recouvrez d'eau et faites bouillir à feu doux jusqu'à ce que l'eau soit évaporée.

Laissez tiédir, contrôlez la température avec le dos de votre main et dès que c'est supportable, étendez sur un linge et placez sur la poitrine jusqu'à complet refroidissement (environ 30 minutes), les légumes directement contre la peau.

LIRE AUSSI : Remèdes de grand-mère pour les refroidissements, grippe, rhume, toux :
Tisanes au citron, au gingembre, Grog anti-grippe à la cannelle, Tisane aux oignons (catégorie TISANES, menu à droite du site), Tisanes pour soigner grippe, toux, rhume
Couper la grippe et la toux dès les premiers symptômes, Comment se soigner quand on est enceinte.
Pour recevoir directement par mail tous mes articles dès leur parution (1 à 2 par semaine), par mail, vous pouvez vous ABONNER dans le menu à droite du site, en haut. 
Merci de votre fidélité !




Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite sur d'autres sites, blogs ou pages.






Nirvana-Santé 
http://nirvana-sante.blogspot.com


Remèdes de grand-mère contre les refroidissements.


Vous avez pris froid, vous commencez à frissonner, vous sentez votre poitrine un peu "prise", la gorge qui picote ? Pas de panique, vous trouverez dans votre cuisine de quoi parer au plus pressé et court-circuiter immédiatement ces premiers signes de maladie :

Pour la gorge qui pique ou gratte : le sirop d'oignon :
Prenez 2 gros oignons, coupez-les fin, et faites cuire quelques minutes dans un peu d'eau, juste recouverts.
Ajoutez ensuite un dl de lait et continuez la cuisson à feu doux 10 minutes en remuant.
Laissez tiédir avant d'ajouter 5 cuillères à soupe de miel car le miel perd ses propriétés antibiotiques s'il est chauffé à plus de 37 degrés.
Prenez une cuillère à soupe de ce délicieux sirop toutes les 30 minutes.
Autres recettes de sirop : sirop d'ail, sirop de navet au sucre candi, sirop au radis noir

Gargarisme au curcuma et au miel :

Dans un verre d'eau tiède, faites dissoudre une cuillère à café de curcuma additionnée d'une cuillère à café de miel. Mélangez bien et gargarisez vous. N'avalez pas.
Si vous n'avez pas de curcuma dans votre étagère à épices, pressez un citron et ajoutez le miel et un demi-verre d'eau tiède.

Bain de pieds très chaud au savon noir :

Avant de vous coucher, faites dissoudre 3 cuillères à soupe de savon noir dans de l'eau la plus chaude que vous puissiez supporter, dans un bidet ou une cuvette et trempez-y vos pieds pendant 10 minutes, en rajoutant de l'eau chaude dès qu'elle refroidit un peu. Le but est d'attirer l'énergie vers vos pieds (qui doivent devenir rouges) et ainsi dégorger les voies respiratoires supérieures.
Après ces 10 minutes, essuyez vos pieds, mettez des chaussons pour conserver la chaleur et hop, sous la couette !
Si vous n'avez pas de savon noir, faites de même avec une bonne poignée de FLEURS DE LAVANDE

Cataplasmes anti-toux :

- à la farine de lin ou de moutarde
- au chou vert et aux oignons :
6 feuilles de chou vert et 3 gros oignons, hachez le tout, recouvrez d'eau et faites bouillir à feu doux jusqu'à ce que l'eau soit évaporée. Laissez tiédir, contrôlez la température avec le dos de votre main et dès que c'est supportable, étendez sur un linge et placez sur la poitrine jusqu'à complet refroidissement (environ 30 minutes), les légumes directement contre la peau.

LIRE AUSSI : TISANES CONTRE LE RHUME ET LA GRIPPE

RECETTES DE CATAPLASMES 

Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite sur d'autres sites, blogs ou pages Facebook

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com

 

Recettes de tisanes contre le rhume la toux la grippe



La nature a tout prévu pour nous aider à passer l'hiver en pleine forme ou lutter dès les premiers symptômes. Voici quelques recettes de tisanes bienfaisantes, avec leurs propriétés et leurs effets spécifiques :

Infusion aux écorces de citron :

Pour prévenir la grippe, stimuler le système immunitaire, adoucir la gorge, combattre les refroidissements, ou tout simplement à boire lorsqu'on est malade pour s'hydrater.
Retirez l'écorce d'un citron non traité avec un couteau zesteur ou, à défaut, râpez l'écorce au-dessus d'un mug ou d'une tasse.
Versez de l'eau bouillante sur les écorces et couvrez d'une sous-tasse pour bien laisser infuser, une vingtaine de minutes. Sucrer avec du miel si vous le désirez, les enfants adorent cette tisane !

Tisane aux fleurs de tilleul :

Favorise un bon sommeil, aide à digérer, adoucit la gorge et combat la fièvre, si vous êtes grippé.
De préférence en vrac, dans une boule à thé. Ajouter une cuillerée de miel pour la douceur. Aussi pour les enfants.

Tisane de racine d'Echinacée (Echinacea)

Pour stimuler le système immunitaire et renforcer vos défenses.

Tisane aux pommes : convient à merveille pour les enfants, malades ou non...La tisane aux pommes a des propriétés contre le rhume et la constipation.

Faire bouillir à feu doux pendant 20 minutes 3 pommes découpées en lamelles dans un litre d'eau bouillante.
Retirez les lamelles de pommes (que vous pouvez manger pour stimuler votre transit intestinal, car la pomme cuite "aide", tandis que la pomme crue constipe.) sucrez avec du miel si désiré. Boire deux tasses par jour.

Tisane de thym :

Désinfecte la gorge, les bronches, expectorant et calmant. Infuser une branche de thym dans une tasse d'eau bouillante.

Tisane de sauge :

Contre le mal de gorge, les troubles digestifs, les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, les aphtes, les inflammations de la bouche, les ballonnements, la diarrhée et les maux de ventre.

Tisane au gingembre : 

dès les premiers frissons, ou les prémices d'un refroidissement, buvez ce cocktail anti-infectieux et réchauffant.
Râpez un centimètre d'une racine de gingembre dans une tasse, ajoutez le jus d'un demi-citron, une cuillère à café de miel et de l'eau tiède. Pas trop chaude car ça "tuerait" la vitamine C du citron.
Buvez plusieurs tasses par jour, évitez le soir, car cette boisson donne du tonus !

Aussi pour les femmes enceintes, car le gingembre atténue fortement les nausées de la grossesse.

Tisane de racine d'éleuthérocoque :

Contre la faiblesse, l'épuisement, redonne des forces et stimule le système immunitaire. A déguster plutôt dans la journée, pour un effet tonique.

Où trouver les tisanes ? dans les magasins bio, les herboristeries, ou en sachets dans les pharmacies et parapharmacies.

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com

Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite

Comment utiliser l'ail pour soigner rhume, la toux, sinusite...


Voici plusieurs recettes et utilisations de l'ail en cas de rhumes et de sinusites, que vous ne connaissez peut-être pas encore, et qui conviennent aux femmes enceintes.

L'ail est un excellent antibiotique naturel et peu de parasites et microbes lui résistent.

1. Inhalation à l'ail pour déboucher le nez et désinfecter les voies respiratoires.

Ecrasez 4 gousses d'ail après les avoir épluchées et mettez-les dans le bac à inhalation, ou au fond d'un bol. Versez de l'eau bouillante par dessus (environ 2.5 dl). Respirez bien les vapeurs tant que l'eau est chaude.
Si vous n'avez pas d'inhalateur, utilisez un saladier et couvrez-vous la tête d'un linge.

2. Mangez des tartines de pain beurrées avec de l'ail en tranches ou carrément le beurre à l'ail cru : dans ce cas, écrasez la gousse et incorporez la en travaillant le beurre en crème. Courage, c'est fort, mais délicieux pour ceux qui aiment l'ail ! Désinfection de toute la sphère ORL garantie, et même au-delà !

3. Je vous livre en prime une troisième astuce : les grands-mères d'antan utilisaient même des demi-gousses d'ail enduites d'un peu d'huile d'olive en...suppositoires, contre les refroidissements, la grippe, mais aussi contre les vers.  Je ne sais pas si cette pratique existe toujours, mais je vous livre l'information à vos risques et périls, lol...il paraît que c'est très efficace ! La muqueuse intestinale absorbe bien les nutriments, c'est son rôle, et il paraît même qu'après une heure environ, on sent le goût de l'ail dans la bouche.
Si vous connaissez ce truc de grand-mère ou que vous l'avez testé, je suis très intéressée par vos commentaires !

4. Sirop d'ail contre la toux et la bronchite et le mal de gorge  :

Ecrasez environ 50 gr d'ail frais, sans le germe et mélangez avec 1 kg de miel. Laissez macérer 2-3 heures.
Absorbez (courage !!) 1 cuillère à café toutes les heures. 
Soulage aussi rapidement la bronchite. 
L'ail est un puissant antibiotique, tout comme le miel. 
Ce remède "maison" est contre-indiqué en cas de diabète (miel).


Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com
 

Sirop de radis noir contre la toux



Recette d'un sirop antibactérien, anti-toux et expectorant très facile à faire.

Prendre un radis noir et le peler. Si c'est un radis noir bio, brossez-le, et laissez la peau.
Couper le radis noir en rondelles, de manière à recouvrir le fond d'une assiette à soupe ou  d'un saladier.
Recouvrir de sucre, de préférence du sucre brut (brun), ou de sucre candi ou de miel,  puis une deuxième couche de rondelles de radis noir, puis bien recouvrir d'une couche de sucre.

Assez rapidement, le radis noir va produire un jus qui va se mélanger au sucre pour former un sirop.

Après douze heures maximum, transvasez le sirop dans un flacon ou un bocal fermé, à conserver au réfrigérateur.
Jetez les rondelles de radis noir. 

Prendre une cuillère à café de sirop après chaque quinte de toux, au maximum 4 par jour.

Le RADIS NOIR est riche en soufre, qui est bénéfique pour la sphère bronchique.

Convient aux enfants et aux femmes enceintes.
Josette Sauthier 

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com


Quelles épices ont un pouvoir soignant ?


Les épices sont riches en molécules anti-inflammatoires, anti-microbiennes et leurs pouvoirs sur la santé, réputés depuis des siècles dans d'autres civilisations, sont trop souvent méconnus dans nos contrées.

L'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie utilisent les épices pour prévenir, soigner et traiter de nombreuses pathologies.

Comment améliorer votre santé en ajoutant ces bonnes épices à vos plats ou en tisane pour avoir non seulement un repas savoureux, mais aussi faire du bien à votre corps ou soutenir votre régime ? Voici les plus courantes :

- les clous de girofle : maux de dents, douleurs, spasmes, coupe-faim, stimule la production des globules blancs, combat les refroidissements en hiver, surtout les bronchites et renforce le système immunitaire.
En grog sans alcool avec de la cannnelle, un délice, voir la recette : grog anti-grippe sans alcool

- le gingembre : puissantes propriétés anti-inflammatoires, soulage lors de poussées d'arthrite rhumatoïde, anti-infectieux, grippe, nausées de la femme enceinte, maux de voyage, stimule la circulation du bas du corps, réchauffe tout le corps, soulage les effets secondaires des chimiothérapies, élimine le cholestérol, redonne l'appétit aux convalescents.

Recette d'une boisson tonique pour l'hiver : pressez deux oranges, ajoutez une cuillère à café de miel et un centimètre de racine de gingembre rapée.
Délicieux au quotidien et excellent en prévention de la grippe et des maux de l'hiver. Ou même si la grippe est là, elle guérira bien plus vite et vous serez moins affaibli.

- la cannelle : freine les besoins de sucré, une pincée de cannelle sur la langue et votre envie de chocolat s'envole comme par enchantement. Une cuillerée de cannelle dans votre fromage blanc, additionné d'une cuillerée de cacao maigre : voilà un supplément zéro calorie qui vous change un yaourt nature aussi !
La cannelle équilibre la glycémie, apaise la toux et réchauffe le corps.
Idéal avant de sortir en hiver ou lorsqu'on est grippés  : un bon grog à la cannelle, recette ici sur e blog dans TISANES EPICES, ou PREVENTION

- le curcuma : on lui prête des pouvoirs contre la prévention du cancer (selon le Dr Béliveau, au Québec). Associé au gingembre et absorbé quotidiennement (dans de l'huile et avec du poivre noir, l'idéal est dans la sauce à salade car ces trois ingrédients sont réunis et agissent en synergie), ses molécules bloquent l'évolution des cellules cancéreuses et agiraient même sur leur destruction.
Anti-oxydant, anti-allergique, il soulage aussi les articulations douloureuses, les digestions difficiles.
Le Curcuma est de l'or pour la santé, usez et abusez-en,  dans vos salades, dans la sauce de vos pâtes et risottos, sur les pommes de terre, le curcuma se marie bien avec tout, même avec des plats sucrés, les sorbets, dans le miel ou sur des bananes.

- le piment rouge, riche en capsicaïne : contre les douleurs musculaires (les patchs contre le lumbago en contient), stimule le métabolisme, diminue l'appétit, aide à brûler les sucres et diminue l'apport calorique d'un repas.

- le cumin : on l'utilise beaucoup dans la cuisine indienne, surtout avec les lentilles et les pois chiches, mais ça semble normal quand on sait qu'il évite les ballonnements et facilite la digestion, ils sont donc bien faits pour s'entendre !
Il rafraîchit le corps et en été, on peut l'associer avec des fromages ou la salade de chou, par exemple !

- les baies de genièvre : en infusion, une bonne cuillère à café dans une grande tasse d'eau bouillante contre la rétention d'eau et les douleurs rhumatismales, stimule l'appétit, soulage les bronchites. Interdit aux femmes enceintes. Si vous avez le courage, vous pouvez les écraser pour en faire sortir le jus, mais le goût est très amer.

- le cacao : depuis quelques années, on en fait des crèmes amincissantes car il a la propriété de brûler les graisses. Il contient beaucoup de magnésium, anti-dépresseur naturel, mais choisissez-le MAIGRE et en poudre (pas en tablettes de chocolat ça ne fait pas le même effet...Mais si vous n'avez pas de problèmes de poids, choisissez votre chocolat à 70% ou 80% de cacao pour bénéficier des propriétés du cacao ET de celles du chocolat)
Une cuillerée de cacao maigre en poudre et une cuillerée de cannelle dans un fromage blanc ou votre yaourt nature variera vos régimes protéinés sans faire bouger la balance du mauvais côté.

D'autres épices suivront.
Ecrit par Josette Sauthier, Copie interdite 

Nirvana Santé 
http://nirvana-sante.blogspot.com