Rechercher dans ce blog

Affichage des articles dont le libellé est Remèdes de grand-mère. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Remèdes de grand-mère. Afficher tous les articles

Fracture de fatigue : comment je me soigne

   


Une fois le diagnostic connu (voir l'article précédent ma fracture de fatigue du col du fémur, comment c'est arrivé, je mets toutes les chances de mon côté pour un rapide et complet rétablissement.
Pour cela je m'appuie non seulement sur mes béquilles mais sur les ressources bienfaisantes de la Nature.
Pour ménager mes bras, je me déplace à la maison en chaise de bureau à roulettes, ouille ça gaine les abdos à fond ! toujours voir le positif !
 Tout d'abord par VOIE INTERNE ce que je prends pour REMINERALISER et CONSOLIDER l'os :
- le matin, apport de minéraux sous forme LIQUIDE : absorption optimale garantie ! avec le MINERAL CLASSIC


- apport de calcium, Glucosamine et Chondroïtine, et surtout de MSM soufre organique  (lire l'article détaillé sur le MSM soufre organique ici sur ce site


- apport de COLLAGENE sous forme liquide, avec le BIOCELL SPORT qui nourrit en même temps les muscles grâce à la Technologie Collagen/HA Matrix™ unique, plusieurs fois brevetée.

Liquid BioCell™ - un ingrédient breveté récompensé avec collagène de type II et 9 ingrédients végétaux riches en phytonutriments, comme l'orpin rose (rhodiola rosea) qui aide à maintenir le bon fonctionnement du système circulatoire, fournissant ainsi de l’oxygène et des nutriments aux cellules.
La vitamine C contribue à maintenir le fonctionnement normal du système immunitaire pendant et après un exercice physique intense et qui contribue à la formation normale de collagène pour assurer la fonction normale des os et des cartilages. (Lire l'article détaillé sur le BIOCELL Sport Collagène ici sur ce site) 
Par VOIE EXTERNE ce que je fais pour stimuler la circulation du sang et amener les bons nutriments jusqu'à l'os : 
- cataplasmes d'argile concassée 3 x par jour pendant 2 heures sur la hanche et le col du fémur pour consolider et reminéraliser l'os fissuré.
Mettre l'argile dans un bol, recouvrir d'eau, de source de préférence, et laisser "tirer" une à deux heures sans remuer et si possible au soleil.
L'argile, au contact de l'eau, se charge et développe ses propriétés reminéralisantes, purifiantes, cicatrisantes et régénérantes.
Quelques gouttes d'huile essentielle de GAULTHERIE couchée favorisent encore sa pénétration à travers la peau.

Application de BAUME A LA CONSOUDE, qui, comme son nom l'indique, est réputé pour SOUDER les fissures et les fractures ! Lire l'article complet sur les bienfaits de la CONSOUDE ici sur ce site.
- un peu de sport : pour ne pas perdre la force dans ma jambe droite, je fais des séries de squats en me tenant à la barre du lavabo. A cela j'ajoute des abdos au sol et des pédalages lents, assise sur une chaise, le dos bien droit et bientôt je vais recommencer le vélo d'appartement. Ces trois mouvements sont sans charge sur la hanche, ce qui est fortement contre-indiqué durant toute la phase de consolidation de l'os.
Tous les soirs : 30 min sur le tapis CHAMP DE FLEURS pour stimuler la circulation périphérique et amener les bons nutriments aux os via le sang.
Chaque soir avant le coucher, je bois un verre d'argile, eh oui, encore elle, je crois très fort à l'argilothérapie : 2 cuillères à café dans un verre, laisser agir une à deux heures et je bois le tout !

Après 10 jours de ces mesures, je peux déjà marcher quelques minutes sans douleur et sans béquille ! Mais je reste quand même prudente car je sais que ma convalescence n'est pas encore terminée mais chaque jour m'apporte une amélioration visible et ressentie ! Je suis très optimiste sur la suite ! Et j'ai un moral d'enfer ! bien sûr, je me repose aussi beaucoup (peut-être que c'est cela que j'avais besoin) et se sentir l'acteur de sa guérison est aussi très salvateur !
Je vous tiens au courant !
Josette Sauthier



Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

Antibiotiques naturels



Dans votre jardin ou dans votre cuisine se trouvent facilement 11 antibiotiques naturels qui tuent les bactéries dans votre corps. Quels sont-ils ?

1. Ail et Oignon 

L’ail et l’oignon possèdent des propriétés anticancéreuses, antifongiques et antibactériennes. 
Selon la revue Pharmacognosy Reviews, « à l’époque où les antibiotiques et autres produits pharmaceutiques n’existaient pas, un bulbe d’ail représentait l’ensemble du secteur de la pharmacie en raison du large spectre de ses effets ». 

2. Racine de gingembre 

Le gingembre peut être consommé frais, séché ou en poudre. Vous pouvez également le prendre sous forme d’extrait, de teinture, d’huile, de comprimé ou de gélule. C’est un antibiotique puissant, un analgésique et un anti-inflammatoire, capable de soulager le mal des transports et les nausées, entre autres. 

3. Huile de noix de coco 

En tant qu’antibiotique naturel, l’huile de coco aide à guérir le candida, les verrues, l’inflammation et la toux. 
C’est également un puissant agent antifongique, antiviral et antimicrobien qui empêche les agents pathogènes dangereux de pénétrer dans le système digestif. 

4. Vinaigre de cidre 

Le vinaigre de cidre contient de l’acide acétique, un puissant anti-inflammatoire. 
Il aide à réduire les symptômes de diverses affections, notamment la goutte, l’arthrite et l’acné. 

5. Miel 

Le miel contient du peroxyde d’hydrogène, qui est souvent utilisé pour traiter les coupures et les blessures mineures. 
Étonnamment, des études montrent que le miel tue plus de soixante types différents de bactéries ! 


L’échinacée fait partie de la famille des tournesols et est réputée pour être l’un des meilleurs antibiotiques naturels contre le rhume. 
Il a été prouvé scientifiquement que les suppléments d’Echinacéa réduisent la sévérité des symptômes du rhume jusqu’à 50%. 
Le rhume des foins, les otites, les sinusites et le pied d’athlète font également partie de ses utilisations en tant qu’antibiotique. 

7. Thym 

L’huile essentielle de thym est un agent antimicrobien et antiseptique naturel qui peut être utilisé pour prévenir l’eczéma, l’acné et des affections cutanées similaires. 
Assurez-vous de le combiner avec de l’huile d’olive ou de noix de coco avant de l’appliquer par voie topique, en raison de sa puissance. 

8. Clous de girofle 

Le clou de girofle tue les bactéries, la plaque dentaire et la gingivite, ce qui réduit l’inflammation des gencives et améliore la santé bucco-dentaire. Dans une étude, un rince-bouche à base d’arbre à thé, d’une base et d’huile essentielle de clou de girofle a tué plus de bactéries buccales qu’un rince-bouche conventionnel. 

9. Huile d’origan 

L’huile d’origan est un puissant agent antiviral, antifongique et anti-inflammatoire qui traite les infections, les parasites et le rhume. 
En prendre en supplément protège la peau des bactéries nocives. 

10. Extrait de pépins de pamplemousse 

L’extrait de pépins de pamplemousse est utilisé depuis longtemps pour traiter les infections du tube digestif. 
En plus de ses propriétés antibiotiques, il augmente également la circulation, réduit les douleurs articulaires et protège la peau des dommages causés par les rayons UV. 

11. Hydraste du Canada 

Généralement utilisé pour traiter les infections des voies urinaires et la diarrhée bactérienne, l’hydraste du Canada est un autre antibiotique puissant. Des études récentes montrent qu’il peut également être utilisé pour empêcher le Staphylocoque doré d’endommager les tissus.


Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

La CONSOUDE bienfaits et remèdes




LA CONSOUDE : comme son nom l'indique : QU'ON SOUDE ! 

La RACINE DE CONSOUDE est soi-disant miraculeuse pour soigner les maux de dos et des articulations, mais il faut l'utiliser avec régularité, chaque jour, jusqu'à disparition des douleurs.

Symphytum officinalis, la consoude en latin, contient de l’allantoïne, une substance qui stimule la multiplication cellulaire de la peau ou des os. La consoude est aussi anti-inflammatoire et astringente.

Cette plante médicinale est l'une des meilleures que la nature nous a données.

A quoi elle ressemble ?


Les feuilles sont rugueuses et très pointues. La racine brune foncée ou noire à l'extérieur est blanche ou jaunâtre à l'intérieur, grosse comme le pouce et est très visqueuse au toucher. Quand on la coupe, elle exsude un lait gras et collant, c'est normal.

La consoude a des racines très profondes qu'on déterre au printemps ou à l'automne avec une pelle tranchante.

Les parties fraîches sont à ramasser avant et pendant la floraison.

La CONSOUDE est aussi utilisée pour soigner les hématomes, les contusions, les entorses, les élongations ainsi que les ecchymoses.

Elle soulage les douleurs articulaires et rhumatismales, les contractions et les élongations musculaires, elle est très appréciée des sportifs après l'effort.

Pour calmer et soulager les douleurs articulaires ou musculaires et certaines lombalgies (très prisées par les jardiniers, et les jardiniers du weekend)

Pour consolider les os après une fracture, c'est de là qu'elle tire son nom "qu'on soude".

Vous pouvez l’utiliser pour tout ce qui est cassure, fissure, fêlure de l'os, fractures de fatigue.

N’importe quel os – bras, jambe, main, pied, côtes, etc. mais une fois que l'os est bien en place, sinon il se ressoudera dans la position où il est ! 



Emolliente, elle aide aussi dans les cas de furoncles, acné, psoriasis, gerçures, brûlures, crevasses du mamelon chez les mamans qui allaitent, les piqûres d’insectes, car elle amollit et détend les tissus enflammés). Pour refermer une blessure qui a du mal à cicatriser.

Il existe plusieurs recettes pour se concocter soi-même des compresses, baume ou teinture-mère de CONSOUDE.

Choisissez celle qui vous convient le mieux :

Découper en petites lamelles ou râper des racines de CONSOUDE en petites lamelles et appliquer directement sur le dos ou l'articulation douloureuse (jamais sur une plaie ouverte, telle quelle)

Huile de massage à la CONSOUDE :

On peut aussi mettre la racine de consoude râpée dans de l'huile d'olive. Le principe active (cette sève collante) se répand dans l'huile et on l'utilise avec succès en massages.

Compresses de feuilles (fraîches) de CONSOUDE :


Laver les feuilles, les écraser avec un rouleau à pâtisserie sur une planche.

Les mettre sur la partie malade et les maintenir en place avec une bande.

On peut aussi ébouillanter les feuilles et en faire un cataplasme chaud, puis envelopper comme décrit ci-dessus.


Teinture de consoude :


Prendre des racines fraîches bien lavées et brossées, coupées menu.

Remplir un flacon jusqu'au col sans tasser.

Couvrir d'alcool et laisser 15 jours au soleil ou au chaud.

L'alcool doit recouvrir les racines.

Pommade de consoude :

Prendre 4 à 6 racines et les hacher menu, puis les cuire dans 250 g de graisse ou de saindoux pur de boyau de porc (demander à la boucherie)

Laisser reposer une nuit.

Réchauffer le lendemain, filtrer à travers un linge et presser.

Remplir de petits pots qu'on conserve au réfrigérateur.

Cette pommade peut remplacer des enveloppements et est irremplaçable pour traiter des blessures chez l'être humain mais aussi chez les animaux, les chevaux et les vaches notamment.

Vin de consoude :

Hacher menu 2 à 5 racines de CONSOUDE bien lavées. (75 g environ) Les faire macérer dans un litre de vin blanc pur pendant 5 à 6 semaines minimum.

C'est un remède souverain pour les problèmes pulmonaires.

Cataplasmes de consoude :

Pour des problèmes de peau, des masques de beauté pour le visage, contre les rides, les mains abîmées ou les maux de dos


Ebouillanter des feuilles fraîches de consoude et bien égoutter.


Puis appliquer sur les zones douloureuses ;


On peut aussi moudre des morceaux de racine pour en faire un cataplasme. Diluer cette poudre dans du miel, ou du blanc d'oeuf, ou de l'huile de jojoba (par exemple) ou d'abricot, ou de l'eau, tout simplement, selon votre goût et l'usage que vous en faites.


AUTRE ASTUCE DE GRAND-MERE POUR REDRESSER LE DOS :


Si on y croit, ça marche, je tiens cette astuce d'une personne âgée :

Prenez un morceau de roseau vigoureux et bien droit, comme vous aimeriez que votre dos se tienne, et coupez-le de sorte qu il ait votre hauteur, puis nettoyez le bien.

Placez le ensuite sous votre matelas et dormez dessus.

Mimétisme ? psychisme, auto-suggestion ? le corps a ses raisons que la raison ne connaît point !

Si le roseau se casse, remplacez le par un autre jusqu'à ce que la douleur disparaisse.

LISEZ AUSSI pour trouver la solution à votre problème, les autres articles traitant de ce sujet, ici sur le blog NIRVANA-SANTE :

SOLUTIONS NATURELLES pour soulager les douleurs articulaires et rhumatismales, l'arthrose, reminéraliser les articulations et nourrir tendons et cartilage

DOULEURS ARTICULAIRES

MAL DE DOS

DOULEURS MUSCULAIRES

Si c'est L'ORIGINE EMOTIONELLE de votre mal de dos qui vous intéresse, tout est expliqué ici par zone (nuque, lombes, hanches, épaules, etc.)

CAUSES EMOTIONELLES DES MALADIES ( le mal a dit...)

Pour recevoir directement par mail tous mes articles dès leur parution (1 à 2 par semaine), par mail, vous pouvez vous ABONNER dans le menu à droite du site, en haut.

Merci de votre fidélité !
Josette
Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

Le dentifrice, bon à tout faire !


Le dentifrice n'est pas seulement utile pour blanchir et nettoyer vos quenottes après chaque repas.
En voici d'autres usages, connus ou méconnus :

Pour nettoyer les joints de votre carrelage 
Pour effacer les traces de crayon sur les murs 
Pour éliminer les taches d'encre et de rouge à lèvres sur les vêtements 
Pour nettoyer la semelle de votre fer à repasser.
Pour prévenir la formation de buée sur le miroir de la salle de bain
Pour atténuer les rayures sur les ballerines, les bottes, les chaussures.
Contre les boutons, à appliquer le soir sur le bouton et laisser toute la nuit.
Pour blanchir vos ongles 
Pour réparer vos CD ou DVD rayés
Pour nettoyer les phares de votre voiture.
Pour raviver les semelles en plastique blanches des tennis.
Pour polir vos bijoux en argent
Pour enlever les rayures sur l'écran de votre Smartphone
Pour colmater un trou de clou dans un mur, des griffures de chat sur du plâtre ou une rayure dans un lavabo.

Il suffit de brosser avec du dentifrice puis essuyer avec un chiffon humide. Recommencer une deuxième fois si nécessaire.

Encore d'autres astuces ? n'hésitez pas à les partager avec nous dans un commentaire !



Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

Remède naturel contre les maux de tête


Le savez-vous ?
Manger 10 amandes,
ça équivaut à deux aspirines
en cas de migraine.

Les amandes, de préférence bio, apportent de l'énergie,
et sont alcalines, elles luttent
contre l'acidité.


Nirvana-Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

Les Herbes Sacrées de la Saint-Jean


Selon la tradition, provenant d'une très ancienne légende, les "Herbes sacrées de la Saint-Jean" ont un pouvoir immense, car c'est au matin du 24 juin que leur concentration est à son apogée.
Leur efficacité exceptionnelle est obtenue en les cueillant juste avant le lever du soleil, encore gorgées de rosée.

Les herbes récoltées à la Saint Jean était étaient conservées toute l'année pour concocter des tisanes revigorantes et savoureuses, mais aussi pour être rassemblées en bouquets, couronnes ou croix placées au fronton des portes pour porter bonheur à l'habitation et à ses habitants.




Les sept plantes sacrées de la Saint-Jean sont :

Achillée Millefeuille :
Plante de la femme à tous les âges, de la puberté à la ménopause, mais aussi plante revigorante, qui
donne force et tonus, et soigne les parasites intestinaux.
En tisane ou en teinture-mère

L'Armoise :
Encore une plante amie des femmes, appelée aussi "couronne de St- Jean"
Soigne tous les troubles féminins et fortifie l'appareil digestif.

La joubarbe :
appelée aussi "artichaut des murailles", soigne les problèmes de peau ( dartres, cors, gerçures,piqûres...), appliquer les feuilles coupées.



Le lierre terrestre :
appelé aussi "courroie de St Jean"
Il soigne les rhumes et les bronchites.

La marguerite sauvage :
Soigne les conjonctivites et aide à la cicatrisation des plaies.Le Millepertuis :dite chasse-diable, plante de la bonne humeur, éloigne les esprits maléfiques et soigne les brûlures et les douleurs rhumatismales.

La Sauge : Bien connue des femmes et des jeunes filles, aide à la digestion, calme les sueurs nocturnes et la transpiration, fait monter la tension artérielle et stimule le coeur.




Certaines comme la marjolaine, le thym et la verveine entraient dans la composition des philtres d'Amour.
Mais en fait, les herbes de la Saint-Jean seraient au nombre de 27, en voici les principales :
Angélique, Arnica, Aubépine, Bourrache, Camomille, Capucine, Chélidoine, Chiendent, Chrysanthème des moissons, Cuscute, Drosera, Epervière, Feuille de noyer, Fougère, Gentiane, Hysope, Immortelle, Lavande, Lycopode officinale, Marjolaine, Mauve, Mélisse, Menthe, Myrte, Pimprenelle, Pissenlit, Plantain, Reine des prés, Romarin, Serpolet, Souci, Sureau noir, Thym, Verveine.

Nirvana Santé http://nirvana-sante.blogspot.com

Recettes de grand-mère contre le mal de dos



LA CONSOUDE 

La RACINE DE CONSOUDE est soi-disant miraculeuse pour soigner les maux de dos et des articulations, mais il faut l'utiliser avec régularité, chaque jour, jusqu'à disparition des douleurs.

Cette plante médicinale est l'une des meilleures que la nature nous a données.
Les feuilles sont rugueuses et très pointues. La racine brune foncée ou noire à l'extérieur est blanche ou jaunâtre à l'intérieur, grosse comme le pouce et est très visqueuse au toucher. Quand on la coupe, elle exsude un lait gras et collant, c'est normal.
La consoude a des racines très profondes qu'on déterre au printemps ou à l'automne avec une pelle tranchante.
Les parties fraîches sont à ramasser avant et pendant la floraison.
La CONSOUDE est aussi utilisée pour soigner les hématomes, les contusions, les entorses, les élongations.

Pour calmer et soulager les douleurs articulaires ou musculaires et certaines lombalgies (très prisées par les jardiniers, et les jardiniers du weekend)

Pour consolider les os après une fracture,

Pour régénérer la peau en cas d'acné, d'eczéma, de brûlure, d'irritations, de petites plaies et aussi pour les femmes qui allaitent, pour soigner les crevasses du mamelon.

Pour les sportifs, pour détendre les muscles et favoriser la récupération après l'effort ;

Pour lutter contre le vieillissement et ralentir l'apparition des rides.



Il existe plusieurs recettes pour se concocter soi-même des compresses, baume ou teinture-mère de CONSOUDE. 
Choisissez celle qui vous convient le mieux :

Découper en petites lamelles ou râper des racines de CONSOUDE en petites lamelles et appliquer directement sur le dos ou l'articulation douloureuse (jamais sur une plaie ouverte, telle quelle)

Huile de massage à la CONSOUDE : 
On peut aussi mettre la racine de consoude râpée dans de l'huile d'olive. Le principe active (cette sève collante) se répand dans l'huile et on l'utilise avec succès en massages.

Compresse de feuilles (fraîches) de CONSOUDE
Laver les feuilles, les écraser avec un rouleau à pâtisserie sur une planche. 
Les mettre sur la partie malade et les maintenir en place avec une bande.
On peut aussi ébouillanter les feuilles et en faire un cataplasme chaud, puis envelopper comme décrit ci-dessus.

Teinture de consoude
Prendre des racines fraîches bien lavées et brossées, coupées menu. 
Remplir un flacon jusqu'au col sans tasser. 
Couvrir d'alcool et laisser 15 jours au soleil ou au chaud. 
L'alcool doit recouvrir les racines.



Pommade de consoude
Prendre 4 à 6 racines et les hacher menu, puis les cuire dans 250 g de graisse ou de saindoux pur de boyau de porc (demander à la boucherie)
Laisser reposer une nuit. 
Réchauffer le lendemain, filtrer à travers un linge et presser. 
Remplir de petits pots qu'on conserve au réfrigérateur. 
Cette pommade peut remplacer des enveloppements et est irremplaçable pour traiter des blessures chez l'être humain mais aussi chez les animaux, les chevaux et les vaches notamment.

Vin de consoude
Hacher menu 2 à 5 racines de CONSOUDE bien lavées. (75 g environ) Les faire macérer dans un litre de vin blanc pur pendant 5 à 6 semaines minimum. 
C'est un remède souverain pour les problèmes pulmonaires.

Cataplasmes de consoude :
Pour des problèmes de peau, des masques de beauté pour le visage, contre les rides, les mains abîmées ou les maux de dos 
Ebouillanter des feuilles fraîches de consoude et bien égoutter. 
Puis appliquer sur les zones douloureuses ;
On peut aussi moudre des morceaux de racine pour en faire un cataplasme. Diluer cette poudre dans du miel, ou du blanc d'oeuf, ou de l'huile de jojoba (par exemple) ou d'abricot, ou de l'eau, tout simplement, selon votre goût et l'usage que vous en faites.



AUTRE ASTUCE DE GRAND-MERE POUR 
REDRESSER LE DOS :

Si on y croit, ça marche, je tiens cette astuce d'une personne âgée :

Prenez un morceau de roseau vigoureux et bien droit, comme vous aimeriez que votre dos se tienne, et coupez-le de sorte qu il ait votre hauteur, puis nettoyez le bien.


Placez le ensuite sous votre matelas et dormez dessus.

Mimétisme ? psychisme, auto-suggestion ? le corps a ses raisons que la raison ne connaît point !

Si le roseau se casse, remplacez le par un autre jusqu'à ce que la douleur disparaisse.

LISEZ AUSSI pour trouver la solution à votre problème, les autres articles traitant de ce sujet, ici sur le blog NIRVANA-SANTE :

SOLUTIONS NATURELLES pour soulager les douleurs articulaires et rhumatismales, l'arthrose, reminéraliser les articulations et nourrir tendons et cartilage

Chrondoïtine et glucosamine pour soigner l'arthrose, renforcer vos articulations et soulager vos rhumatismes 


Comment soulager l'arthrite et les tendinites de manière naturelle

Autres solutions en aromathérapie (huiles essentielles), baumes et pommades, cataplasme, gélules de plantes (phytothérapie) et remèdes de grand-mère dans les CATEGORIES SUIVANTES :

DOULEURS ARTICULAIRES

MAL DE DOS 

DOULEURS MUSCULAIRES

Si c'est L'ORIGINE EMOTIONELLE de votre mal de dos qui vous intéresse, tout est expliqué ici par zone (nuque, lombes, hanches, épaules, etc.)



Pour recevoir directement par mail tous mes articles dès leur parution (1 à 2 par semaine), par mail, vous pouvez vous ABONNER dans le menu à droite du site, en haut. 

Merci de votre fidélité !

Chers abonnés et fidèles lecteurs, lectrices.
Désormais, j'ai ajouté un CHAMP DE RECHERCHE, sous le titre du blog NIRVANA-SANTE pour vous permettre de retrouver d'anciens articles, ou un thème, un sujet qui vous intéresse. N'hésitez pas à l'utiliser pour fouiller dans ce site ou dans mes autres blogs écrits pour vous !
Bien à vous !

Josette



Nirvana-Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com

Que soigne l'extrait de pépins de pamplemousse ?


L'extrait de pépins de pamplemousse est un puissant "remède" qui ne devrait manquer dans aucune pharmacie familiale. Il est capable de combattre plus de 800 bactéries et toxines et surtout, les mycoses les plus tenaces, le Candida Albicans et le virus de l'herpès, et ceci sans attaquer la flore intestinale ni affaiblir le système immunitaire.
On peut même l'utiliser pour les plantes, contre les parasites qui infestent la terre de vos pots.
Mais commençons tout d'abord par l'être humain.

Il a cependant une contre-indication : ne pas l'utiliser si vous souffrez d'une allergie aux agrumes, ou si vous prenez des médicaments contre l'hypertension, car les effets seront amoindris, voire même annulés.

En usage externe, l'extrait de pépins de pamplemousse soigne :

Les problèmes de peau :

-Coupures, égratignures, griffures d'animaux, brûlures légères:  diluer quelques gouttes d'extrait dans un peu d'eau et poser très délicatement en compresse sur la plaie ou la brûlure, ne jamais utiliser l'extrait pur. 
-Coupures lors du rasage : en prévention, ajouter quelques gouttes d’extrait à la mousse à raser. Effet désinfectant immédiat en cas de coupure et aide à la cicatrisation.
-Acné, impuretés de la peau : à la place de lotion ou de savon, versez 8 gouttes d'extrait sur une lavette à usage unique humidifiée, et nettoyez-vous soigneusement le visage. Attention les yeux.
Laissez agir quelques minutes, rincez et séchez en tamponnant avec une serviette propre.
-Psoriasis, eczéma sec : masser la zone atteinte avec une 10 gouttes d'extrait de pépins diluées dans un coquetier d'huile végétale.
-Piqûres d'insectes : appliquer sur la piqûre 2 ou 3 gouttes pures.
Pour les peaux sensibles, diluer dans un peu d'eau ou d'huile.
-Ulcères variqueux : faire des compresses, plusieurs fois par jour : diluer 30 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse dans un coquetier d'eau bouillie et refroidie.
-Verrues : directement sur la verrue, 1-2 gouttes pures, deux fois par jour, patience, mais c'est efficace.

-Mycoses de la peau : appliquer pur ou dilué dans un peu de glycérine ou d'huile végétale  les parties malades.
Continuer un certain temps après la disparition de la mycose pour prévenir une récidive.
-Mycose des pieds :  comme pour la mycose de la peau. 
Ajouter également 20 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse à la dernière eau de rinçage des chaussettes.

-Mycose des ongles - mains et pieds : limer l'ongle pour en réduire la surface, y compris sur l'épaisseur, avec une lime jetable, afin d'éviter de propager la poussière de l'ongle atteint.
Mettre de l'extrait de pépin de pamplemousse pur sur l'ongle affecté 2 x par jour. 
Reprendre le limage de l'ongle tous les 3 ou 4 jours, puis plus tard toutes les 3 ou 4 semaines. Important! Continuer le traitement 2 x par jour pendant plusieurs mois pour prévenir les récidives.

Maladies hivernales : rhume, toux, angine, sinusite, mal de gorge :

-Nez et sinus :
En prévention, si vous avez été en contact avec des personnes malades, ou que vous sentez les premiers picotements annonçant un rhume (rhinite)
Mélanger 5 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse dans 2 c.à.s d’eau et introduire quelques gouttes de ce mélange dans chaque narine à l’aide d’un compte gouttes en penchant la tête en arrière. 
Incliner la tête de gauche à droite, en avant et en arrière, inspirer l’air fortement à plusieurs reprises, puis se moucher fermement. Ne pas introduire d’extrait pur dans le nez.
-Rhume :  : tamponner l'intérieur du nez avec un tampon de coton trempé dans une solution de 3 gouttes d'extrait diluées dans un coquetier d'eau)
- Sinusite : faire des lavages du nez avec un verre d'eau, une pincée de sel et 10 gouttes d'extrait de pépins, ou tamponner un coton tige et imbiber directement le conduit nasal.

- Angine, toux, mal de gorge :  se gargariser plusieurs fois par jour avec10 gouttes diluées dans une tasse d'eau tiède. 
Utiliser en même temps l'extrait en interne: entre 3 et 15 gouttes dans un verre d'eau ou, si on trouve trop acide, dans un verre de jus de fruits 2 à 3 fois par jour. 
Commencer par 3 gouttes et augmenter progressivement la dose. Voir ci-dessous pour le dosage.
Les maux de bouche, de dents, de gencives :
- Maux de bouche : aphtes, : se gargariser ou rincer la bouche avec 10 gouttes diluées dans 1 verre d'eau.
-Mauvaise haleine : en gargarismes ou en eau de rinçage : 5 à 10 gouttes diluées dans 1 verre d'eau)
-Gerçures des lèvres, brûlures de soleil, herpès labial : diluer 2-3 gouttes dans une cuillère d'huile ou dans votre baume à lèvres. et appliquer plusieurs fois par jour et le soir au coucher. 
Pour l'herpès, renouveler plus souvent et mettre 7-8 gouttes.
-Muguet :   mycose de la bouche, qui atteint surtout les enfants, et même les bébés. Le muguet est une maladie contagieuse qui provient d'une levure (candida albicans) et qui cause des plaques blanchâtres dans la bouche.
Pour le traitement, mélanger 3 fois par jour 8 à 16 gouttes de grapex dans un verre d’eau et rincer soigneusement la cavité buccale. Pour les jeunes enfants, afin de diminuer le goût légèrement amer du mélange, il est possible de rajouter du jus de fruit.
Cette levure pathogène s’installe également facilement sur les tétines des biberons et des sucettes, créant ainsi une réinfection constante de la bouche. 
On peut désinfecter ces objets en les laissant tremper 20 mn dans une préparation de 35 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse par litre d’eau. Il suffit ensuite de bien rincer.

Lavage, soin et désinfection des dents : plusieurs possibilités à combiner entre elles ou les mettre toutes en pratique :

- Dissoudre le tartre : verser 1 ou 2 gouttes directement sur une brosse à dents humide, puis brossez soigneusement les dents de bas en haut. 
-Puis, à la place de votre eau de rinçage, diluez 8 à 16 gouttes d'extrait de pépins dans un verre d'eau, 
-Puis, troisième étape :  trempez le fil dentaire dans l’extrait de pépins de pamplemousse et nettoyez bien les espaces inter-dentaires.

-Si vous avez mal à une dent, une infection ou inflammation de la gencive :
Rincez-vous la bouche plusieurs fois par jour avec  15 gouttes d'extrait diluées dans un verre d’eau. 
On peut aussi appliquer directement sur la dent douloureuse quelques gouttes d’extrait pur à l’aide d’un coton tige.

L'extrait de pépins de pamplemousse soigne aussi les cheveux, l'eczéma du cuir chevelu, les pellicules, les poux.

Avant de verser le shampooing sur vos cheveux, ajoutez-y 10 gouttes d'extrait et massez bien votre cuir chevelu pendant au moins deux minutes.

En usage interne, que soigne l'extrait de pépins de pamplemousse ? :

-Toutes les inflammations, en général
-Les pathologies hivernales :  rhumes, toux, grippe, refroidissements
-Les infections gastro-intestinales
-Les gastrites, ulcères (hélicobacter pylori)
-La levure candida albicans, responsable de nombreuses mycoses.
-Tous problèmes dûs à des champignons, levures ou moisissures : problèmes cardiovasculaires, rhumatismes, arthrite, goutte, asthme, sinisute, gastrite.
-La levure Candida dans les intestins, qui peut occasionner des symptômes tels que : flatulences, diarhées, colites, ulcères du système digestif, allergies, hyperactivité, déséquilibres hormonaux, maux de tête, migraines, mauvaise mémoire, perte d'équilibre, maux d'oreilles, problèmes de reins etc... 

Comment prendre l'extrait de pépins de pamplemousse en usage interne :

Commencez par  3 à 15 gouttes dans un verre d'eau ou de jus de fruits 2 à 3 fois par jour, jusqu'à ce que les symptômes aient disparu. 
Commencez par 3 gouttes et augmenter progressivement la dose.

- L'extrait de pépin de pamplemousse se trouve également en gélules et en comprimés. L'équivalent des gouttes d'extrait liquide est indiqué sur la boîte.

Dose pour candida et autres champignons parasites : 

1ère semaine: 3 9 gouttes dans un verre d'eau 1 x par jour
2ème semaine: 3 9 gouttes dans un verre d'eau 2 x par jour
3ème semaine: 3 9 gouttes dans un verre d'eau 3 x par jour
Poursuivre ce traitement pendant 1 à 3 mois ou plus suivant l'intensité du problème. 

Désinfection et hygiène de l'eau dans les pays chauds :

Lorsque vous êtes en voyage dans les pays où l'eau et la nourriture ne sont pas toujours fiables : quelques gouttes diluées dans un verre d'eau (provenant d'une bouteille d'eau, bien entendu) tous les jours, pour prévenir l'installation de parasites, vers, etc.

Quelques gouttes dans l'eau d'arrosage de vos plantes contre les mouches blanches, vers et autres pucerons qui vivent dans la terre des pots.

On trouve de l'extrait de pépins de pamplemousse en pharmacie, parapharmacie et magasins bio, ainsi qu'aux rayon BIO des grands supermarché.
 Veillez à la composition du produit : extrait de pépins de pamplemousse et glycérine, et c'est tout ! Nul besoin de conservateur, l'extrait en est un par lui-même.
Article écrit par Josette Sauthier, copié-collé interdit.

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com



Les remèdes mythiques qui traversent les générations


Ces noms vont vous rappeler votre enfance : vos grands-mères, vos parents en avaient tous dans leurs pharmacies familiales, toujours sous la main en cas de besoin, vous en avez certainement bénéficié et, qui sait, vous les utilisez toujours ?
Dépoussiérons l'armoire à pharmacie des salles de bains d'antan. Racontez vos expériences avec ces remèdes oubliés, ou pas si oubliés que ça.

Le CARMOL gouttes est un médicament aux huiles essentielles extraites de 10 plantes médicinales et de menthol, était de tous les voyages en autocar ou en voiture, contre les maux de voyage, il était présent dans tous les sacs de grand-maman. 
Après les baptêmes, communions, fêtes de Noël, quelques gouttes sur un sucre pour faire passer le repas copieux.
Un mal de tête qui pointe ? la gorge qui pique ? quelques gouttes sur les tempes et la gorge.


La JOUVENCE de l'ABBE SOURY : à frictionner pour des jambes légères légères. A base de plantes, cette friction alcoolisée qu'on doit à Monsieur L'abbé Soury, de Normandie, depuis 1745, est souveraine contre les troubles circulatoires et rafraîchit les jambes en été.



Le SCHOUM et l'HEPATOUM : vieux remède de famille à base de fumeterre et autres plantes cholagogues, pour activer la digestion, la gueule de bois, dégorger le foie et soulager les troubles  hépatiques et biliaires, date de 1907.


Les PASTILLES VALDA
La pastille Valda, gomme verte contre le rhume et la toux date de 1904.
Elle est même entrée dans le langage populaire avec l’expression « Crache ta Valda ! » qui signifie "dis ce que tu as a dire" ou lorsqu'on est arrêté à un feu rouge et qu'on s'impatiente qu'il passe au vert. "Crache ta valda", rapport à sa couleur verte de chez verte.

Le BAUME DU TIGRE : rouge ou blanc
Le baume du tigre conçu en Birmanie en 1870, par un herboriste, Aw Chu Kin. 
Le Baume du Tigre rouge chauffe, soulage les contractures, les muscles endoloris après le sport, les courbatures.
Le Baume du Tigre blanc rafraîchit, soulage les maux de tête (masser les tempes mais attention aux yeux) les tendinites, inflammations, piqûres d'insectes.



La GRAISSE A TRAIRE pour bronzer rapidement.
La grosse boîte rouge !
Mais aussi pour soigner les escarres des personnes alitées. Par sa richesse en huiles minérales, elle est très nourrissante pour la peau. Elle ne contient ni conservateurs ni désinfectants. 
De prime abord, elle était destinée aux pis des vaches, a été inventée en Suisse en 1882 par le pharmacien Adolf Panchaud. 



le VEGEBOM
Baume à base d'huiles essentielles et à la bonne odeur d'herbes pour tous les petits maux de la famille au quotidien.
Peaux irritées (gerçures des mains et des pieds, coups de soleil, piqûres d’insectes…) 
Bosses, bleus, Voies respiratoires, nez encombrés et irrités 


A suivre, d'autres remèdes anciens.
Si vous en connaissez d'autres, dites-le moi dans un commentaire, j'en ferai le portrait  !


Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com

Comment soigner les aphtes.



Ce mot vient du grec APHTEIN, qui signifie "brûler" et c'est bien la sensation que l'on a, lorsqu'un aphte (oui, c'est un mot masculin) ou plusieurs envahissent notre bouche.

Plusieurs causes font apparaître les aphtes : allergie à un aliment (fromage fort, café, noix), certains médicaments ou un manque de vitamine B12, une carence en zinc.

Comment soigner et soulager les aphtes :

Faites des bains de bouche avec de l'huile essentielle de CLOU DE GIROFLE : 20 gouttes d'huile essentielle dans un 250 ml d'alcool à 70° ou directement sur l'aphte, une goutte d'huile essentielle sur un coton tige.
Si vous n'avez pas d'alcool à 70° sous la main, vous pouvez diluer l'huile essentielle dans votre lotion de rincage de la bouche. (20 gouttes par 250 ml).

Si vous n'aimez pas le goût des clous de girofle, remplacez par de l'huile essentielle de LAURIER NOBLE, ou de SAUGE SCLAREE.

A défaut d'huiles essentielles, rincez-vous la bouche avec : (notamment pour les enfants)
  • du vinaigre de cidre
  • ou du jus de citron
  • ou de la teinture-mère de sauge officinale
  • ou du bicarbonate de soude 
dilués dans un verre d'eau.
Ou de la tisane de SAUGE bien concentrée.

Sucez des bonbons à la PROPOLIS ou badigeonnez les aphtes avec de la PROPOLIS liquide ou en spray.

Josette Sauthier





Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com



Tisane coupe-grippe et rhume



La meilleure tisane pour couper rhume et grippe dès les premiers symptômes :
Recommandée par un médecin français cette tisane a fait ses preuves et son efficacité est sans conteste :

Dans un litre d'eau, ajoutez :
  • deux cuillerées à café de sarriette, 
  • cinq clous de girofle 
  • et un bâton de cannelle. 
Faites bouillir ce mélange cinq minutes et buvez 3 tasses dans la journée.

Il est important de commencer dès les tous premiers symptôme et  de rester au chaud.
Vous allez rapidement transpirer et évacuer ainsi les toxines.

 
 
Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com

Comment se soigner quand on a grippe rhume toux quand on est enceinte ?



Quand on est enceinte, il est difficile de soigner rhume, grippe, toux. Les médicaments habituels sont pour la plupart interdits en cas de grossesse, et les huiles essentielles également.

Que reste-t-il comme solution ?

Voici quelques recettes naturelles qui peuvent vous aider :

Dès que la gorge picote, ou que le nez commence à couler ou que vous vous sentez un peu abattu, engourdi, courbaturé, vite, dégainez l’artillerie lourde :

Voici un cocktail magique, mon tue-microbes et virus radical :

Pressez le plus de citrons que vous pouvez supporter (4-5 c’est déjà pas mal…) Ajoutez une grosse cuillerée à café de miel (antibiotique naturel) et un peu de gingembre, (anti-infectieux efficace) râpé frais, c’est mieux, ou à défaut, en poudre.

L'OMS a même attesté que le gingembre était efficace contre les nausées de la grossesse, mais il ne faut pas en abuser.

Rallongez avec de l’eau, mettez dans une bouteille d’un litre ou un litre et demi, et buvez ce cocktail vitaminé tout au long de la journée. Finissez si possible avant 18h, pour que la vitamine C ne perturbe pas votre sommeil.

Dès les premiers verres, le virus sera affaibli, et le citron va désinfecter la cavité buccale et la sphère ORL.

Continuez pendant 2-3 jours, en diminuant le nombre de citrons, au fur et à mesure que vous vous sentez mieux.

Pour faire baisser la fièvre, vous pouvez entourer vos chevilles ou vos mollets de compresses froides : trempez un linge dans de l'eau fraîche, essorez, et enroulez-le autour de vos chevilles et de vos mollets, puis recouvrez d'un grand linge sec pour ne pas mouiller le lit....

Des compresses de vinaigre, font également baisser la fièvre, vous pouvez en appliquer aussi autour de vos poignets.

RECETTES DE DEUX SIROPS MIRACULEUX, remèdes de grand-mère :

Sirop de rave et sucre candi, contre la toux :

Creuser un puits dans une rave, y mettre quelques morceaux de sucre candi et attendre qu'il fonde et produise un sirop.(en général, toute la nuit.) Boire le sirop. Remettre du sucre candi jusqu' à ce que la rave soit blette, et vidée de son eau.

Sirop d'ail contre le rhume, l'angine, l'enrouement :

Ecrasez environ 50 gr d'ail frais, sans le germe et mélangez avec 1 kg de miel. Laissez macérer 2-3 heures.
Absorbez (courage !!) 1 cuillère à café toutes les heures. Soulage aussi rapidement la bronchite. L'ail est un puissant antibiotique, tout comme le miel. Ce remède "maison" est contre-indiqué en cas de diabète (miel).

AUTRES REMEDES DE GRAND MERE ICI
Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com



Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite

Cataplasme de farine de lin contre la toux et la gorge qui pique.



Contre la toux grasse, la toux sèche, la bronchite, la gorge qui pique. Remède utilisable pour les femmes enceintes et pour les enfants.

La farine de lin s'achète en pharmacie, car elle est "déshuilée".

A défaut de farine de lin, broyez le plus finement possible des graines et délayez dans de l'eau presque bouillante, pour en faire une pâte, et étalez-là comme décrit ci-dessous.

Faire cuire quatre à cinq cuillères à soupe de farine de lin dans une petite casserole contenant un ou deux centimètres d'eau. 

Faites épaissir à feu doux en remuant constamment jusqu'à consistance d'une bouillie.

Etaler la préparation sur un grand torchon, puis replier, ou entre deux mousselines, linges de cuisine en coton ou lin.

La farine de lin n'est pas en contact direct avec la peau.

Avant de poser sur la gorge ou sur la poitrine, vérifiez la température en posant une demi-minute sur le bras, la chaleur vient progressivement. 

Appliquer aussi chaud que possible et recouvrir encore d'une écharpe ou d'un bandana, pour garder la chaleur.

Conserver 10 minutes et renouveler plusieurs soirs de suite. 
De préférence le soir, ou si on reste au chaud quelques heures après le cataplasme. Eviter de prendre froid dans les heures qui suivent.

On peut réchauffer la pâte pour une deuxième fois.

AUTRES CATAPLASMES CONTRE LES REFROIDISSEMENTS ici

Nirvana-Santé 
http://nirvana-sante.blogspot.com




Solutions naturelles pour déclencher ou provoquer l'accouchement




Bien entendu, l'idéal est de laisser bébé et la nature choisir le moment idéal et approprié pour une naissance naturelle, mais si le terme est dépassé et que vous redoutez une provocation de l'accouchement de manière chimique ou chirurgicale, il est possible d'influencer le déclenchement de l'accouchement de manière naturelle.

Actes qui peuvent déclencher l'accouchement : (donc, conseil également à titre préventif : à essayer d'éviter durant la grossesse, si vous ne voulez pas un accouchement prématuré ).

La manière la plus agréable de déclencher l'accouchement est celle dite "à l'italienne", c'est-à-dire multiplier les câlins amoureux !

En effet, le liquide séminal du futur papa contient des prostaglandines, qui sont les hormones du déclenchement de l'accouchement et qui ramollissent le col de l'utérus.

D'ailleurs, pour déclencher artificiellement l'accouchement en milieu obstétrical, le corps médical utilise des prostaglandines chimiques.

Les éternuements répétés peuvent avoir une action "mécanique" et faciliter le déclenchement de l'accouchement.

Les vomissements provoquent des contractions musculaires violentes de l'estomac et des muscles abdominaux, ils pourraient avoir un effet déclencheur. Dans certaines peuplades, quand bébé tarde, l'accoucheuse conseille à la future maman de s’enfoncer sa natte dans la gorge pour provoquer des vomissements, qui déclencheront les contractions.

Les diarhées peuvent aussi déclencher l'accouchement.

Les crises de fous rire, qui provoquent des secrétions d'ocytocine, hormone anti-stress qui aide aussi au démarrage du "travail".

Les frénésies de ménage, fréquentes en toute fin de grossesse, comme si, inconsciemment, la future maman voulait mettre tout en ordre avant de partir accoucher.

L’épilation à la cire provoque des décharges d’ocytocine.
Certaines esthéticiennes refusent d’épiler des femmes proches du terme, par précaution.

Les bains chauds détendent et ramollissent le col de l'utérus, cependant certaines futures mamans craignent de perdre les eaux dans leur bain et ne pas s'en apercevoir !

Le massage des pieds, sur la zone réflexe "matrice, utérus" : entre les chevilles et les talons, face externe et face interne, massez en rond, en appuyant, le sens n'a pas d'importance, c'est la pression qui compte.
Assise, pliez une jambe et posez la cheville sur la cuisse opposée. Prenez votre talon dans la main, si vous arrivez encore, ou mieux, faites-vous masser par le futur papa.

Avec les huiles essentielles : essayez  la recette suivante, du site Aroma Zone : diluez dans 10 ml d'huile de sésame (ou noisette) 1 ml d'huile essentielle de CLOU DE GIROFLE et 9 ml d'huile essentielle de PALMAROSA. Mélangez bien le tout et appliquez 15 gouttes de ce mélange sur le bas de la colonne vertébrale en massant bien (en cercles) 3 fois par jour.

Par voie interne :

La tisane de feuilles de framboisier a la propriété de de faciliter la dilatation du col et donc d'accélerer le travail lors de l'accouchement.

De plus elle permet de réduire les douleurs de tranchées (contractions utérines douloureuses durant les tétées dans les jours qui suivent la naissance). Ces douleurs sont des contractions de l'utérus, qui reprend gentiment sa place et sa taille. Elles sont plus fortes après chaque grossesse.

Comment la prendre :

2 tasses de tisane par jour dès 3 semaines avant le terme ( 3 cuillères à soupe dans 1 litre d'eau , laisser infuser )
L'huile de lin et les graines de lin  lubrifient tous les tissus et rend les muscles pelviens plus élastiques, donc l'accouchement plus rapide. Si vous consommez des graines de lin entières, il faut bien les mâcher pour en extraire l'huile, sinon elles ressortent telles quelles.
C'est pour cela qu'elles sont utilisées contre la constipation.

Gélules d’onagre; contiennent des précurseurs de prostaglandines ; aident à ramollir le col et faciliter le démarrage du travail.
Deux fois par jour 2 à 3 gélules.

Il existe aussi le cocktail déclencheur d'accouchement : à base d'huile de ricin, 2 cs d'huile de ricin et 2 cuillères à soupe de jus d'orange.

La recette comporte quelques variantes, certaines y rajoutent du champagne, du Schweppes, du Perrier, du nectar d'abricot.

Ce cocktail est très controversé, et ça ne marche pas absolument pour tout le monde, cependant, beaucoup de sages-femmes transmettent la recette aux futures mamans.

De plus, si vous avez l'intestin sensible, il faut savoir que cette boisson peut provoquer une ou des diarrhées avant les contractions.

C'est donc un choix personnel à faire en toute connaissance de cause et en accord avec votre sage-femme.

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.ch


Remèdes de grand-mère pour soulager les coups de soleil


Voici une recette de grand-mère pour soulager rapidement les coups de soleil et apaiser les peaux chaudes, rouges, irritées.

Cataplasme au fromage blanc ou yogourt nature

Mélangez du fromage blanc ou du yogourt nature avec un blanc d'oeuf et remuez au fouet et étalez sur un linge.
Appliquez sur les zones rougies.
Quand le cataplasme devient chaud, recommencez.
Cette pâte rafraîchit et active la cicatrisation.
Convient aux enfants.

Autre astuce, si vous avez un jardin ou des laitues :

Faire cuire 5 minutes des feuilles de laitue dans un peu d'eau.
Bien essorer les feuilles et laisser refroidir le liquide.
Trempez une serviette ou de la gaze stérile dans le bouillon et tamponner doucement et délicatement la peau rougie.
On peut aussi laisser la compresse mouillée sur les zones irritées.

Ou mettre dans une bouteille au réfrigérateur et utiliser comme une eau florale ou une lotion tonique, et appliquer régulièrement sur la peau qui chauffe, à l'aide d'un disque de coton à démaquiller.

Ne pas oublier, les jours suivants, de mettre un écran total ou une crème haute protection sur la peau, elle est fragile.
Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com

Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite

Cataplasmes pour maux de gorge, otite, sinusite, enfants, femmes enceintes possible


Ces cataplasmes (ou compresses) et enveloppements sont aussi bénéfiques pour les enfants et les femmes enceintes.

Contre le mal de gorge, pour calmer les brûlures et l'inflammation : 

Cataplasme au séré ou fromage blanc, sortant du réfrigérateur :
Sur un papier ménage humide ou un linge propre, étendre une couche de l'épaisseur d'un doigt. Recouvrir d'une autre feuille de papier ménage et appliquer sur le cou, d'une oreille à l'autre. Envelopper le tout d'une écharpe de laine ou d'un foulard.

Cataplasme au citron :

Dans une tasse d'eau, froide, tiède ou chaude, selon l'envie du malade, diluez le jus d'un citron.
Trempez-y une serviette ou un foulard, essorez et appliquez sur la gorge, d'une oreille à l'autre. Enveloppez le cou d'une écharpe de laine ou d'une serviette de coton.

Cataplasme au gros sel et au citron :

Etalez une poignée de gros sel sur une flanelle ou un linge propre. Imprégnez la avec le jus d'un citron tiédi. Appliquez directement sur la gorge et entourez le cataplasme avec une écharpe bien chaude. Conservez une heure environ.

Cataplasme de pommes de terre :
Ecrasez 3 ou 4 pommes de terre cuites à la fourchette dans du lait chaud de façon à obtenir une bouillie épaisse. Etendez sur  un linge propre et refermez-le. Lorsque la température est supportable par le malade,  appliquez sur la gorge, d'une oreille à l'autre. Enveloppez le cou d'une écharpe de laine ou d'une serviette de coton.

Pour les maux d'oreilles, ou en début d'otite : (ne remplace pas une consultation médicale, si le mal persiste et en cas de fièvre, mais ce cataplasme soulage rapidement les douleurs des oreilles, même en complément des antibiotiques)

Cataplasme aux oignons : Emincez 2 ou 3 oignons, étalez-les sur un linge propre, puis repliez-le, ou placez les morceaux d'oignons dans une chaussette pour enfant, puis écrasez légèrement avec un rouleau à pâtisserie ou un mortier pour faire sortir les sucs. Appliquez le cataplasme sur toute l'oreille et son pourtour, durant 30 min en recouvrant d'une serviette chaude. 

Cataplasme d'argile pour rhume et sinusite : diluez l'argile dans de l'eau froide ou utilisez de l'argile en tube, prêt à l'emploi en couche épaisse sur un papier ménage ou un mouchoir propre.
Appliquez sur le front et de chaque côté du nez. Vous sentirez "tirer" dans vos sinus, c'est preuve que l'argile agit. Renouvelez après 30 minutes à une heure, ou dès que l'argile est sec.

Cataplasmes anti-toux :

- à la farine de lin ou de moutarde (ici sur ce site)


Cataplasme au chou vert et aux oignons :
Vous avez besoin de 6 feuilles de chou vert et 3 gros oignons.

Hachez le tout, recouvrez d'eau et faites bouillir à feu doux jusqu'à ce que l'eau soit évaporée.

Laissez tiédir, contrôlez la température avec le dos de votre main et dès que c'est supportable, étendez sur un linge et placez sur la poitrine jusqu'à complet refroidissement (environ 30 minutes), les légumes directement contre la peau.

LIRE AUSSI : Remèdes de grand-mère pour les refroidissements, grippe, rhume, toux :
Tisanes au citron, au gingembre, Grog anti-grippe à la cannelle, Tisane aux oignons (catégorie TISANES, menu à droite du site), Tisanes pour soigner grippe, toux, rhume
Couper la grippe et la toux dès les premiers symptômes, Comment se soigner quand on est enceinte.
Pour recevoir directement par mail tous mes articles dès leur parution (1 à 2 par semaine), par mail, vous pouvez vous ABONNER dans le menu à droite du site, en haut. 
Merci de votre fidélité !




Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite sur d'autres sites, blogs ou pages.






Nirvana-Santé 
http://nirvana-sante.blogspot.com


Remèdes de grand-mère contre les refroidissements.


Vous avez pris froid, vous commencez à frissonner, vous sentez votre poitrine un peu "prise", la gorge qui picote ? Pas de panique, vous trouverez dans votre cuisine de quoi parer au plus pressé et court-circuiter immédiatement ces premiers signes de maladie :

Pour la gorge qui pique ou gratte : le sirop d'oignon :
Prenez 2 gros oignons, coupez-les fin, et faites cuire quelques minutes dans un peu d'eau, juste recouverts.
Ajoutez ensuite un dl de lait et continuez la cuisson à feu doux 10 minutes en remuant.
Laissez tiédir avant d'ajouter 5 cuillères à soupe de miel car le miel perd ses propriétés antibiotiques s'il est chauffé à plus de 37 degrés.
Prenez une cuillère à soupe de ce délicieux sirop toutes les 30 minutes.
Autres recettes de sirop : sirop d'ail, sirop de navet au sucre candi, sirop au radis noir

Gargarisme au curcuma et au miel :

Dans un verre d'eau tiède, faites dissoudre une cuillère à café de curcuma additionnée d'une cuillère à café de miel. Mélangez bien et gargarisez vous. N'avalez pas.
Si vous n'avez pas de curcuma dans votre étagère à épices, pressez un citron et ajoutez le miel et un demi-verre d'eau tiède.

Bain de pieds très chaud au savon noir :

Avant de vous coucher, faites dissoudre 3 cuillères à soupe de savon noir dans de l'eau la plus chaude que vous puissiez supporter, dans un bidet ou une cuvette et trempez-y vos pieds pendant 10 minutes, en rajoutant de l'eau chaude dès qu'elle refroidit un peu. Le but est d'attirer l'énergie vers vos pieds (qui doivent devenir rouges) et ainsi dégorger les voies respiratoires supérieures.
Après ces 10 minutes, essuyez vos pieds, mettez des chaussons pour conserver la chaleur et hop, sous la couette !
Si vous n'avez pas de savon noir, faites de même avec une bonne poignée de FLEURS DE LAVANDE

Cataplasmes anti-toux :

- à la farine de lin ou de moutarde
- au chou vert et aux oignons :
6 feuilles de chou vert et 3 gros oignons, hachez le tout, recouvrez d'eau et faites bouillir à feu doux jusqu'à ce que l'eau soit évaporée. Laissez tiédir, contrôlez la température avec le dos de votre main et dès que c'est supportable, étendez sur un linge et placez sur la poitrine jusqu'à complet refroidissement (environ 30 minutes), les légumes directement contre la peau.

LIRE AUSSI : TISANES CONTRE LE RHUME ET LA GRIPPE

RECETTES DE CATAPLASMES 

Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite sur d'autres sites, blogs ou pages Facebook

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com

 

Comment utiliser l'ail pour soigner rhume, la toux, sinusite...


Voici plusieurs recettes et utilisations de l'ail en cas de rhumes et de sinusites, que vous ne connaissez peut-être pas encore, et qui conviennent aux femmes enceintes.

L'ail est un excellent antibiotique naturel et peu de parasites et microbes lui résistent.

1. Inhalation à l'ail pour déboucher le nez et désinfecter les voies respiratoires.

Ecrasez 4 gousses d'ail après les avoir épluchées et mettez-les dans le bac à inhalation, ou au fond d'un bol. Versez de l'eau bouillante par dessus (environ 2.5 dl). Respirez bien les vapeurs tant que l'eau est chaude.
Si vous n'avez pas d'inhalateur, utilisez un saladier et couvrez-vous la tête d'un linge.

2. Mangez des tartines de pain beurrées avec de l'ail en tranches ou carrément le beurre à l'ail cru : dans ce cas, écrasez la gousse et incorporez la en travaillant le beurre en crème. Courage, c'est fort, mais délicieux pour ceux qui aiment l'ail ! Désinfection de toute la sphère ORL garantie, et même au-delà !

3. Je vous livre en prime une troisième astuce : les grands-mères d'antan utilisaient même des demi-gousses d'ail enduites d'un peu d'huile d'olive en...suppositoires, contre les refroidissements, la grippe, mais aussi contre les vers.  Je ne sais pas si cette pratique existe toujours, mais je vous livre l'information à vos risques et périls, lol...il paraît que c'est très efficace ! La muqueuse intestinale absorbe bien les nutriments, c'est son rôle, et il paraît même qu'après une heure environ, on sent le goût de l'ail dans la bouche.
Si vous connaissez ce truc de grand-mère ou que vous l'avez testé, je suis très intéressée par vos commentaires !

4. Sirop d'ail contre la toux et la bronchite et le mal de gorge  :

Ecrasez environ 50 gr d'ail frais, sans le germe et mélangez avec 1 kg de miel. Laissez macérer 2-3 heures.
Absorbez (courage !!) 1 cuillère à café toutes les heures. 
Soulage aussi rapidement la bronchite. 
L'ail est un puissant antibiotique, tout comme le miel. 
Ce remède "maison" est contre-indiqué en cas de diabète (miel).


Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com
 

Les BAINS DERIVATIFS, c'est quoi ?



Le Bain Dérivatif est une technique qui consiste à combiner l'action de la fraîcheur à celle de la friction dans les deux plis inguinaux et sur le périnée dans le but de faire vibrer, rendre motiles les intestins et tous les fascias du corps.

Les effets du Bain Dérivatif sont très nombreux. Ils font partir en premier lieu les mauvaises graisses, épaisses, qui se trouvent directement sous la peau.  Ils aident sans conteste à la régénérescence de l'organisme, donnent de l'énergie, restaurent la qualité du sommeil, de la peau, des cheveux et des organes,  des muscles et densifient les os.

A l'origine de l'humanité, nous marchions beaucoup, nus, dans des pays chauds.
Dans un tel cas, la sueur du corps glisse vers les plis de l'aine et le périnée. 
Son évaporation procure de la fraîcheur. 
La marche assure la friction dans les plis de l'aine. 
La combinaison de la fraîcheur et de la friction favorise la motilité (mini contractions) de l'intestin et des fascias, ce qui permet à nos graisses de circuler, d'accomplir leurs diverses fonctions et d'être évacuées à la vitesse où elles se forment par la digestion.

Cette fraîcheur entraîne la motilité du fascia et de l’intestin provocant l'expulsion des déchets, mais aussi le déplacement, le cheminement dans tout le corps des graisses issues de la digestion. 

Les graisses fluides, dites brunes, sont indispensables pour la protection contre la chaleur et le froid, l'énergie, les réserves, la fonction hormonale, le transport des cellules souches adultes capables de réparer tous nos tissus, et enfin deux fonctions de nettoyage. 
Les graisses épaisses (jaunes et blanches floconneuses) sont des graisses de mauvaise qualité dues à des aliments dénaturés et à une mauvaise mastication. On les trouve essentiellement chez les animaux (et les humains !) d’élevage. Elles doivent être expulsées par les graisses fluides.

Ce qui nous manque le plus à notre civilisation actuelle n’est pas la friction mais la fraîcheur au périnée.

Durant cent ans, et selon ce que décrivait Louis Kuhne, le Bain Dérivatif a été strictement observé comme une technique de nettoyage interne du corps. 

Cette circulation continue des graisses permet l'évacuation à la vitesse où elles entrent dans le corps par la digestion. Elle permet aussi aux graisses fluides, dites brunes, de chasser les graisses épaisses qui déforment la silhouette, et de remplir, au moins, huit fonctions qui sont en sommeil lorsque le fascia ne travaille pas.

Le Bain Dérivatif est connu depuis des milliers d'années en Chine, il est pratiqué depuis toujours en Nouvelle-Guinée, nous en trouvons des traces dans le Coran et la Torah (ablutions plusieurs fois par jour), et il est pratiqué en France par des centaines de milliers de personnes. Monsieur Henri-Charles Geffroy de La Vie Claire et Monsieur Raymond Dextreit le tenaient en haute estime. Il est recommandé par de nombreux hygiénistes et de plus en plus conseillé par des médecins.

Lire aussi : comment faire les bains dérivatifs, les bienfaits des bains dérivatifs, témoignages des utilisateurs,
les actions et interactions des bains dérivatifs et mode d'emploi ici : 



Source : divers sites sur les bains dérivatifs, technique ancestrale de soins naturels, recherches et rédaction par Josette Sauthier, copié-collé interdit.

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.ch