Rechercher dans ce blog

jeudi 23 janvier 2014

Massage de la main contre la maladie de Dupuytren



La Maladie de Dupuytren est un épaississement ou fibrose de la membrane qui entoure les tendons des doigts situés dans la paume de la main.
Cette fibrose déforme la paume et finit par rétracter les doigts et la main ne peut plus s'ouvrir complètement ni être posée à plat.
C'est très gênant pour la vie quotidienne, ouvrir une porte, tenir ses couverts, faire sa toilette et même pour une poignée de main.
De plus, les doigts, toujours collés entre eux restent humides et la peau peut se fendre ou saigner.

La maladie de Dupuytren est opérable par un chirurgien orthopédique, mais un monsieur âgé m'a confié comment il avait réussi à améliorer considérablement l'état de sa main pour pouvoir à nouveau s'en servir :

Chaque jour, il enduisait sa paume de Baume du Tigre et, à l'aide d'une pièce de monnaie (2 euros ou 5 francs suisses) il écrasait ses tendons rétractés, de bas en haut et de haut en bas pendant environ 10 minutes.
La main posée sur la table, paume ouverte vers le ciel, appuyer le plus possible, d'une pression toujours supportable et qui permet le mouvement de va-et-vient.

L'effet est assez rapide et je l'ai conseillé depuis à mes patients atteints, qui ont été stupéfaits des résultats.

Moi même, j'ai massé un tout début de rétraction dans ma main gauche, mais simplement avec mon pouce droit, (j'ai la force du métier...) avec une crème pour les mains, devant la télévision et je peux vous dire qu'après deux semaines déjà, on ne voyait plus du tout le tendon.

J'espère que cette astuce toute simple pourra servir à d'autres personnes aussi.
Je suis à disposition si vous avez des questions, écrivez-les dans un commentaire.
Josette Sauthier


Nirvana-Santé
 http://nirvana-sante.blogspot.com




10 commentaires:

  1. Merci infiniment Josette, pour cette information......!!! je te tiendrai au courant de la suite.....! très bonne journée!!

    RépondreSupprimer
  2. c'est seulement une fois par jour 10mn
    quel est le role exact de la piéce ?
    le résultat est vraiment probant au bout de deux semaines?

    RépondreSupprimer
  3. Cette technique peut effectivement soulager certaines personnes. Néanmoins elle ne remplacera pas à long terme un vrai traitement ainsi qu'une probable opération.

    Bonne continuation

    RépondreSupprimer
  4. je me soigne par électrothérapie, j'ai réussi à stopper l'évolution de la maladie, mais pas à enlever les
    nodules qui s'étaient installes- bizarrement,depuis quelques jours, instinctivement, j'utilise le baume du tigre, en massage, avec( pure essentiel),et je porte des gants la nuit, et j'ai trouvé que mes mains étaient un peu plus souples le matin et moins douloureuses en particulier la nuit je vais faire les massages comme indiqué plus haut -ma maladie a commencé il y a 4 ans (maurice 90 ans )

    RépondreSupprimer
  5. Pascal de Verviers( Belgique),
    j'ai ce problème au petit doigt de la main droite avec une perte totale de 90° de mobilité, l'opération est vraiment ma dernière option! Je vais suivre les conseils du Dr.Josette Sauthier.
    Je vous informe des résultats ! Bien à vous tous

    RépondreSupprimer
  6. Chère Madame, les massages améliorent en effet considérablement la maladie de Dupuytren. Mais il ne s'agit pas de tendons qui se rétractent, mais de fibres et de nodules dans l'aponévrose palmaire. Une fois ceux-ci opérés, le tendon re-fonctionne normalement, sans rétractations. Mais masser (4 ans que je le fais) et étirer sans arrêt (5-10 fois par jour, à chaque occasion) les doigts vers l'arrière, a empêché chez moi la maladie de trop progresser et gardé la fonctionnalité de la main assez pour que je puisse continuer à jouer du piano, mon métier!

    RépondreSupprimer
  7. Je suis moi même atteint de la maladie de dupuytren, elle est apparue sur ma main droite après une fracture et la pose d'une broche en 2010.
    Depuis 3 ans je suis un traitement homéopathique qui a pour but de stopper ou voir de ralentir sa progression.
    Je vient de faire en novembre une séance d'aponevrotomie à l'aiguille c'est une intervention rapide et plutôt très efficace car à la sortie de la visite j'avais très bien récupérer l'exception de mon doit.
    Je doit en faire une autre avec un intervalle 4 semaines.
    Depuis 2 semaine j'ai appliqué la méthode de massage et application du baume du tigre et je constate un ramollissement voir une diminution des nodules dans ma main droite.
    Je ne manquerai pas de revenir pour vous donnez des suites sur les mois à venir.
    Je souhaite un bon courage pour tous ce qui sont toucher par cette maladie et je remercie toute les personnes qui viennent sur ce blog pour apporter leurs informations.
    À bientôt.
    Didier.

    RépondreSupprimer
  8. Je me suis fait opérer deux fois de la main gauche
    1) D3 en 2008 avec massage postopératoire avec le pouce après l'enlèvement des fils, la maladie n'est jamais revenue
    2) D4 et D5 en 2012, doigts à 90°, le chirurgien n'a pas vraiment enlevé tous les nodules (et c'est pourtant un excellent chirurgien), malgré les massages c'est revenu (70–80°).
    3) troisième opération il y a peu sur D5 main droite + exérèse d'un kyste mucoïde sur D3, ce qui a entraîné un blocage des articulations sur D4 (je ne peux replier complètement ce doigt).
    Cicatrisation 3-4 semaines en surface notamment pour l'exérèse et deux à trois mois pour une cicatrisation totale en profondeur.
    Le chirurgien envisage une quatrième opération sur D4 et D5 de la main gauche avec greffe de la peau pour empêcher une récidive. Maladie héritée de mon père qui avait les doigts complètement repliés à la fin de sa vie. Mes deux sœurs l'ont eu, l'une par intervention chirurgicale (aponévrectomie) et ce n'est jamais revenu, l'autre par la technique des aiguilles et ça a tendance à revenir.
    Je précise que le chirurgien m'a recommandé le massage avec le pouce après l'ablation des fils et ce, pendant au moins deux mois à raison de six à 10 fois par jour. Le résultat était probant sur la première opération. Pour la seconde, étant donné le caractère génétique et évolutif de la maladie, D4 et D5 sont le plus souvent touchés, tous les sites le confirmeront. L'étirement est aussi nécessaire et peut être facilité par la pose d'une orthèse, à porter la nuit pour l'extension du doigt.
    Il existe, comme pour toute opération des risques postopératoires. Pour ma part, je n'ai jamais souffert des suites des opérations hormis quelques pincements et lancements supportables dans les doigts qui sont les suites normales de la cicatrisation.
    L'anesthésie se fait sous l'aisselle et n'est pas plus douloureuse qu'une piqûre pour une prise de sang ou un vaccin. J'espère que mon témoignage pourra rassurer les personnes hésitantes.

    RépondreSupprimer
  9. je me suis faites opérée cette année 28/1/17,de l'annulaire droit,(coiffeuse en retraite)cela c'est bien passé,je porte une orthèse la nuit et pour 6 mois,je vais chez le kiné depuis l'enlèvement de mon bandage ,à ce jour il ne me reste plus que 4 séances (20 en tout)
    mon doigt est plus droit ,mais pas aussi souple qu'avant
    mais faîtes l'opération 'SOS main '

    RépondreSupprimer