Rechercher dans ce blog

jeudi 17 novembre 2011

Causes émotionnelles des maladies : LES ENTORSES


Dans la catégorie "Causes émotionnelles des maladies" et d'après le principe que TOUT CE QUI NE S EXPRIME PAS S IMPRIME, je vous donne quelques exemples de maladies ou d'accidents dont la cause pourrait être émotionnelle.

Il est bien clair que ça n'explique pas toujours tout, mais c'est juste pour soulever une question, une possibilité éventuelle qu'il y a quelque chose de non réglé derrière cette blessure.

A vous de voir si ça vous parle :

Aujourd'hui : cause émotionnelle possible de l'ENTORSE :

La personne qui est sujette à une entorse peut se sentir obligée d'aller dans une direction contraire à ce qu'elle voudrait vraiment.

Elle se laisse diriger, va plus loin que ses limites et s'en veut de ne pas pouvoir dire NON aux autres.
Elle a peur de faire une entorse au règlement ou à ce qu'on attend d'elle.

Cette entorse lui donne l'excuse nécessaire pour prendre un temps d'arrêt.

REFLEXION

Il y intérêt à être plus flexible, car tu te fais mal en insistant pour voir les choses à TA façon...il serait bien de chercher à t'informer sur la motivation des autres et voir peut-être les choses d'une autre façon que la tienne.

Peut-être devras-tu apprendre à dire NON, et cesser de répondre aux attentes des autres. Si tu t'imposes toi-même une certaine direction, vérifie quelle peur te motive ou quelle raison?

En étant plus flexible envers toi-même et envers les autres, tu pourras mieux répondre à TES besoins.

Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite :
Cet article est une interprétation personnelle d'après mes expériences professionelles dans mon cabinet de thérapies, ça n'engage que moi et ce n'est pas à prendre comme une vérité absolue.
Josette Sauthier


D'autres maladies expliquées ici : Causes émotionnelles des maladies, sur ce blog.




2 commentaires:

  1. Ça paraît logique vu comme ça...
    Pas de soucis pour moi, jamais eu d'entorse !
    Bon après-midi Josette
    Bisous étoilés

    RépondreSupprimer
  2. C'est drôle, je me suis tordue la cheville hier...
    ;)
    Je vais y penser! Peut-être que je devrais gagner en souplesse...
    Merci m'dame Josette!

    RépondreSupprimer