Rechercher dans ce blog

vendredi 4 octobre 2013

Poème pour un enfant cancéreux, "Dans ma bulle"



Pour la Journée mondiale du cancer, j'ai choisi de rendre hommage au cancer des enfants en publiant les paroles de cette émouvante chanson de Syrano. "Dans ma bulle."

Dans ma bulle, il paraît que j'suis protégé
De toutes les bactéries, car tout ce que je respire est filtré.

Mais ça me protège pas de la bêtise des parents de mes camarades, 
Qui les empêchent de me voir de peur qu'ils ne tombent malades.

Mais quand je sortirai, quand j'retournerai en classe, 
Ben moi je rirai plus, je rirai même à leur place, 
Et eux ils pleureront, car pour me venger d'eux, 
J'éclaterai des grosses bulles de savon, pour leur piquer les yeux. 

Refrain : Dans ma bulle, il n'y a plus de parasites, 
Plus la grosse voix de papa qui me gronde puis qui hésite.

Je m'envole, et je vois tout autrement, 
Au dessus des médicaments, qui veulent me clouer au sol.

Dans ma bulle je suis en liberté, y'a plus d'microbes, 
Ni le regard doux de maman, ni le parfum de sa robe.

Mais j'asphyxie sans ses baisers de miel, 
Quand d'autres attendent le septième ciel, 
Moi je visite des galaxies.




Dans ma bulle . . . ça me brûle, cette envie de m'amuser, 
De courir avec les autres dans la cours de récré.

Je voudrais pousser des pneus, et puis m'écorcher les genoux, 
Jouer à cache-cache avec l'instit' jusqu'à le rendre fou,
Me battre pour des billes, ou un calot géant,
Là c'est vraiment pas de pot parce que je suis caché dedans.

Et avec les petites filles, j'aurai un drôle de jeu,
Faire des bulles de chewing-gum et les leur coller dans les cheveux.

(Refrain) Un jour je sortirai, j'aurai des rêves plein la tête,
Des rêves pétillants comme des bulles dans des canettes.
Je me laisserai emporter par le vent. je soignerai mon sang, et puis je guérirai !

De mes éclats de rire je briserai ces murs, le silence, les murmures, qui m'empêchent de fuir. 
Alors bande d'incrédules, vous qui avez encore la chance, de vivre sans pénitence,
Sortez donc . . . de votre bulle.




                                                  

1 commentaire:

  1. Comme c'est émouvant... ça décrit certainement bien tout ce qui passe dans la tête ces enfants malades...
    Merci du partage et mes amitiés
    Bisous étoilés

    RépondreSupprimer