Rechercher dans ce blog

dimanche 23 octobre 2011

Causes émotionnelles possible des maladies de LA PEAU



"TOUT CE QUI NE S EXPRIME PAS S'IMPRIME"

Les pensées créent des émotions....si ces émotions ne sont pas pas exprimées, ni "écoutées", et qu'on n'en tient pas compte elles vont se cristalliser quelque part dans le corps physique et créer des douleurs.

Essayons de faire un lien entre les douleurs physiques, les émotions et les pensées. Décoder le message, transformer sa pensée ou sa perception de la situation peut très souvent libérer les douleurs causées par ces émotions ignorées.

Dans la catégorie "CAUSES EMOTIONNELLES DES MALADIES" je vous parle des relations entre les maladies et les émotions et je vous donne quelques exemples de maladies ou d'accidents dont la cause pourrait être émotionnelle.

Il est bien clair que ça n'explique pas toujours tout, mais c'est juste pour soulever une question, une possibilité éventuelle qu'il y a quelque chose de non réglé derrière cette blessure.

Le "MAL A DIT" : origine émotionnelle possible des maladies de la peau, acné, eczéma, psoriasis, etc.

Les maladies de peau ont très souvent, à l'origine, un conflit de séparation mal géré, une séparation mal vécue, soit par la mère, soit par l'enfant, ou la peur de rester seul et un manque de communication.
Séparation aussi envers soi-même : dévalorisation de soi vis-à-vis de l'entourage. Porter trop d'attention à ce que les autres peuvent penser de nous.

Eczéma : anxiété, peur de l'avenir, difficultés à s'exprimer. Impatience et énervement de ne pas pouvoir résoudre une contrariété. Séparation, deuil, contact rompu avec un être cher. Chez les enfants, l'eczéma des enfants peut résulter d'un sevrage trop rapide ou difficulté de la mère à accepter que son enfant ne soit plus "en elle". Sevrage de l'allaitement ou reprise du travail de la maman et culpabilité non exprimée, mais que l'enfant ressent et somatise ainsi.
Querelles ou tensions dans la famille, que l'enfant ressent. Insécurité,  il faut rassurer l'enfant sur l'amour qu'on lui porte et lui expliquer pourquoi on retourne travailler, et s'il y a des disputes et des querelles, lui parler, lui dire que c'est un problème entre adultes et que ça vous appartient.


Acné :  manière indirecte de repousser les autres, par peur d'être découvert, de montrer ce qu'on est réellement, parce qu'on pense qu'on ne peut pas être aimé tel que l'on est. Puisqu'on se rejette, on crée une barrière pour que les autres ne nous approchent pas. Refus de sa propre image, de sa personnalité ou de sa nouvelle apparence. Honte des transformations corporelles. Difficulté à être soi-même, refus de ressembler au parent du même sexe.

Vitiligo : séparation difficilement acceptée ou vécue, sensation de rejet. Souvent une personne qui veut sauver les autres, peur de perdre la face. Se sent sans défense et sans protection. Désir de disparaître, de devenir "transparent", passer inaperçu. Ou au contraire, avoir peur de ne pas être remarqué, se sentir invisible. Souvent un conflit avec le père, se sentir dévalorisé par lui ou en se comparant à lui. Culpabilité envers lui. Devoir se conformer à ce modèle paternel, mais sans vraiment vouloir lui ressembler.

Psoriasis : personne souvent hypersensible qui n'est pas bien dans sa peau et qui voudrait être quelqu'un d'autre. Ne se sent pas reconnue, souffre d'un problème d'identité. Le psoriasis est comme une cuirasse pour se défendre. Besoin de se sentir parfait pour être aimé. Souvent une double conflit de séparation, soit avec deux personnes différentes, soit un ancien conflit non résolu, réactivé par une nouvelle situation de séparation. Se sentir rabaissé ou rejeté, à fleur de peau. Se protéger d'un rapprochement physique, ou protéger sa vulnérabilité, mettre une barrière.

Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite :
Cet article est une interprétation personnelle d'après mes expériences professionelles dans mon cabinet de thérapies, ça n'engage que moi et ce n'est pas à prendre comme une vérité absolue.
Josette Sauthier
.

D'autres maladies expliquées ici : Causes émotionnelles des maladies, sur ce blog.





11 commentaires:

  1. J'ai de l’eczéma et je me reconnais bien dans les causes que tu cites...
    Amitiés et bisous étoilés

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir mon amie,
    Un petit bonsoir sur ton beau blog !
    Cet article est très bien expliqué et je pense qu il sera bien utile pour les,personnes concernées !
    Belle soirée
    amitiés part

    RépondreSupprimer
  3. Repris de la Médecine Nouvelle (Ryke Geert Hamer), très bien donc

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Que dire de l'urticaire cholinergique ? J'en souffre maintenant depuis 3 ans 1/2 et je suis à la recherche de la cause...
    Belle journée,

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour. Très, très intéressant. C'est généreux et humble. Je viens de découvrir votre blog. Merci et félicitations pour ces sujets éclairants. J'y reviendrais souvent si Dieu veut.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour. Très, très intéressant. C'est généreux et humble. Je viens de découvrir votre blog. Merci et félicitations pour ces sujets éclairants. J'y reviendrais souvent si Dieu veut.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, article très interessant. J'ai du vitiligo depuis l'enfance, de l'eczema sur les mains de temps en temps, des boutons bizarres comme des naevus de couleur clair qui apparaissent et disparaissent depuis 4 ans, et maintenant un Lichen. Pourriez-vous me dire quelles sont les facteurs de déclenchement d'un lichen et surtout que faire pour s'en débarasser (en plus des crèmes que m'a donné la dermato)?
    Merci d'avance pour votre réponse,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, dans la nature, le lichen est un champignon parasite, qui se nourrit des arbres; Alors il est bon de se poser la question "quel est mon parasite à moi ?Qui se nourrit à mes dépens et me vampirise?" Pour le traitement , je pense qu'il faut avoir recours à un traitement de fond, un antidépresseur. Bon courage

      Supprimer
  8. Je cherche le Zona ! cause émotionnelle possible

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour tous vos articles, qui répondent à nos questions, simples et faciles à lire et à comprendre.

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour vos articles. Ils répondent bien à nos questions, en toute simplicité.

    RépondreSupprimer