Rechercher dans ce blog

lundi 10 septembre 2012

L'homosexualité c'est toujours de l'amour !


Ayant travaillé avec des malades du Sida, et en fin de vie, j'ai envie de vous apporter mon point de vue et de défendre la cause des homosexuels. Oui, encore aujourd'hui, il y a trop d'intolérance envers eux.

J'ai beaucoup de compassion et d'empathie pour les homosexuels....ils n'ont pas choisi de l'être...
Ce n'est la faute de personne, ni de la mère, ni du père, et encore moins la leur!

Naître homosexuel génère beaucoup de souffrances intérieures....souffrance de se sentir différent, souffrance de constater que son orientation sexuelle n'est pas ce qu'elle devrait être en regard de la "normalité.."

Déjà à l'adolescence, parfois des années de lutte contre ses sentiments, ses inclinations, quand ils comprennent qu'ils ne sont pas comme les autres...
A qui en parler? qui comprendra? l'homosexuel se sent souvent très seul, rejeté, en marge. Beaucoup de jeunes en détresse se suicident, fuyant dans la mort.

Désir de le cacher, honte de l'avouer, à cause de la réaction de l'entourage, la culpabilité, les tentatives de le refouler, la peur de décevoir les parents, le besoin d'aimer et d'être aimé, comme tout le monde.

Combien de personnes étriquées ne résument, dans l'homosexualité, que le côté sexe, sans prendre en compte la personne, dans sa globalité?...

N'oublions pas que c'est un être humain, avec une sensibllité, des sentiments, un coeur, et un coeur qui aime, tout comme nous!

Combien d'années à souffrir, parfois toute une vie, de se sentir différent? d'être souvent rejeté ou insulté? Voire même, comme ces derniers temps, agressés gratuitement, juste parce qu'ils sont "différents" dans une facette de leur personnalité?

Et lorsqu'ils ont le triste destin d'être atteints du Sida, ils doivent encore affronter des horreurs du genre :"c'est ta punition" et le rejet, alors qu'un malade du cancer est plaint, consolé, entouré, eux se retrouvent souvent seuls et abandonnés...

Parfois certains se marient, ont des enfants, essaient d'y croire, d'avoir une vie "toute tracée" comme on l'attend d'eux...gardant au fond d'eux la vérité, ne parvenant pas à être pleinement heureux!
Pour craquer finalement, des années après, une fois la maturité arrivée et la force d'accepter, d'assumer.
Pour certains jeunes, c'est tellement difficile qu'ils choisissent le suicide, la fuite dans la mort plutôt qu'affronter le jugement, les injures et moqueries, la famille....

J'ai vu des jeunes se faire jeter hors de leur maison par leur père...
Pour les pères, c'est une atteinte à leur virilité, mais heureusement, dans bien des familles, leur amour pour leur fils, une fois le choc passé, prend le dessus et dans l'idéal, le couple homosexuel est invité à la maison, ce que je souhaite à tous!

Les mères sont souvent plus tolérantes, et même si elles sont déçues de ne jamais être grand-mère, elles ont beaucoup d'amour de la compassion pour leur enfant, et lui garde leur coeur de mère ouvert, inconditionnellement.
Elles peuvent comprendre combien c'est dur pour lui...Parfois, elles doivent rencontrer leur enfant en cachette, de peur de la réaction de leur mari.

Les homosexuels sont des personnes très sensibles....pour les femmes ouvertes et tolérantes, ils sont d'excellents amis capables d'une grande complicité, généreux, affectueux, compréhensifs, et souvent doté d'un remarquable sens artistique.

La religion les condamne, mais...quel est le péché? je n'ai jamais vraiment compris ce qu'ils font de mal? Ils AIMENT, mais une personne du même sexe, et alors?....l'amour, n'est-ce pas préférable à la violence?

J'ai eu l'occasion, par mon travail, de connaître et d'apprécier les qualités de plusieurs personnes  homosexuelles, tant hommes que femmes, ils ne m'ont jamais déçue et beaucoup apporté.

Je souhaite beaucoup plus d'ouverture et de tolérance à leur égard, ils le méritent tellement!
Laissons les être et acceptons-les tels qu'ils sont, en les regardant avec les yeux du coeur, sans jugement, ce sont des personnes dignes d'amour et de respect, tout comme nous. 

 Ecrit par Josette Sauthier, reproduction interdite

Nirvana Santé
http://nirvana-sante.blogspot.com


1 commentaire:

  1. Effectivement je me pose la question. En quoi ça gène les autres. Chacun fait ce qu'il veut.. ou ce qu'il peut tant qu'on oblige personne.

    Bravo pour ce bel et courageux article.

    Comme toujours tu as les mots justes.

    BIZZZZZZZZ

    RépondreSupprimer